Skip to main content
European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Accurate irrigation controller with multi-sensoring and interactive cloud-based platform to evaluate real plant needs and save up to 80% of water

Article Category

Article available in the following languages:

Une technologie d’irrigation intelligente économise l’eau et réduit les coûts

Une nouvelle technologie d’irrigation intelligente assure un arrosage uniquement en cas de nécessité absolue. Cela permet de préserver cette ressource précieuse qu’est l’eau et de réduire les coûts pour les utilisateurs, tout en maintenant la végétation dans un état optimal.

Alimentation et Ressources naturelles icon Alimentation et Ressources naturelles

Chaque jour, des pelouses sont irriguées dans des millions de jardins privés, de terrains de golf et de parcs municipaux. Cela représente une énorme consommation d’eau, qui exerce une pression économique et environnementale considérable sur la planète. «Il a été démontré que l’entretien des espaces verts a un effet positif sur l’environnement et sur notre bien-être», fait remarquer Anna Stiatti, coordinatrice du projet RAINOLVE, de Rain en Italie. «Parallèlement, ces espaces verts doivent être arrosés en permanence pour pouvoir survivre.» La clé ici consiste à fournir juste la bonne quantité d’eau, pour maximiser la croissance tout en préservant autant que possible cette précieuse ressource naturelle. Cela peut toutefois constituer un défi. «Différents types de paramètres et de variables doivent être pris en considération», explique Anna Stiatti. «Il s’agit notamment de l’orientation, de l’humidité, des prévisions météorologiques et du type de sol et de végétation du terrain. Compiler toutes ces données pour déterminer la quantité minimale d’eau requise peut s’avérer très complexe.»

Une technologie d’irrigation intelligente

Le projet RAINOLVE a voulu relever ce défi en recourant à une technologie intelligente. «Notre projet a commencé par une simple question: comment mieux contrôler l’arrosage d’une pelouse dans, par exemple, un jardin privé?» explique Anna Stiatti. «Nous avions le sentiment que les programmes d’irrigation existants ne tenaient pas pleinement compte des besoins de la végétation.» L’équipe du projet s’est donc attelée à mettre au point d’un système intelligent permettant d’apporter la bonne quantité d’eau au gazon et aux plantes, au moment opportun. Elle a construit un prototype de contrôleur d’irrigation comprenant plusieurs capteurs au sol. Ces capteurs sont reliés à une plateforme intelligente basée sur le cloud, dotée d’une vaste base de données botaniques et agronomiques. Cela a permis de calculer et de vérifier automatiquement les besoins exacts en eau, en engrais et en lumière pour chaque zone du jardin. Le système est ainsi en mesure de dresser le profil physiologique d’un espace vert donné. Les capteurs peuvent également alerter les utilisateurs en cas de conditions météorologiques défavorables et les avertir de la possibilité de développer des moisissures lorsque les plantes sont exposées à une humidité, une température et une lumière spécifiques. «Nous avons également développé le système de manière à ce qu’il soit énergétiquement autosuffisant, c’est-à-dire qu’il puisse être alimenté par le soleil, voire par l’énergie hydraulique», ajoute-t-elle. «Ceci est plus respectueux de l’environnement, et est important si l’on considère que l’électricité n’est pas toujours disponible sur place.»

Exploiter le potentiel de marché

Anna Stiatti estime que cette nouvelle technologie d’irrigation présente un énorme potentiel commercial. «D’un point de vue environnemental, nous avons calculé que l’installation du système RAINOLVE peut engendrer une économie de 250 litres d’eau par an et par mètre carré de gazon», explique-t-elle. «Cela représenterait une économie en eau de plus de 30 %.» Sur le plan technique, l’équipe travaille actuellement à simplifier l’utilisation et l’installation du système, avant son lancement sur le marché. Le travail se poursuit également du côté de la communication. «L’irrigation paysagère est un marché très traditionnel», explique Anna Stiatti. «Il n’est pas toujours facile de changer les habitudes des gens.» Néanmoins, la société est persuadée que son innovation trouvera sa place sur le marché de l’irrigation, dominé jusqu’à présent par des sociétés américaines. «Ce serait bon pour nous, bon pour l’Europe et bon pour la planète», conclut Anna Stiatti.

Mots‑clés

RAINOLVE, irrigation, pelouse, végétation, eau, sol, capteurs, basé sur le cloud, intelligent

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application