Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des solutions au changement climatique inspirées par la nature

Le projet OPERANDUM, financé par l’UE, présente des solutions fondées sur la nature (SfN) pour atténuer les risques liés au climat et inciter les gens à agir.

Changement climatique et Environnement

Les SfN constituent une stratégie prometteuse pour renforcer la résilience climatique. Inspirées par la nature, les SfN s’attaquent aux problèmes causés par le changement climatique tout en offrant des avantages environnementaux, sociaux et économiques grâce à la protection, la gestion durable et la restauration des écosystèmes. Animé par la conviction que les SfN peuvent remplacer, aujourd’hui et demain, les solutions d’ingénierie conventionnelles à base de béton pour atténuer les risques liés au climat, OPERANDUM a développé des outils pour le démontrer. Au cœur du projet se trouvent les laboratoires en plein air (OAL pour «open-air laboratories») mis en place pour permettre aux parties prenantes locales de coconcevoir et de mettre en œuvre des SfN pour des risques spécifiques dans les régions rurales et naturelles. Dix OAL ont été créés en Australie, en Autriche, en Chine, en Finlande, en Allemagne, en Grèce, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni pour traiter des risques tels que les inondations fluviales, l’érosion côtière, les glissements de terrain et les sécheresses.

OAL en Italie: Un exemple abouti

Un article publié sur le site web de l’Université de Bologne, coordinatrice du projet OPERANDUM, rapporte qu’«une couverture végétale dense utilisant une association de douze espèces herbacées pérennes à fort enracinement sur une digue de terre de la rivière Parano» constitue un exemple de mise en œuvre réussie d’une SfN dans l’OAL italien. «Le site se trouve dans une zone peuplée d’activités industrielles et agricoles et est menacé par un risque élevé d’inondation associé à l’érosion du sol sur la rive. La SfN a été conçue en collaboration avec les parties prenantes locales afin de prévenir l’effondrement des berges induit par les processus d’érosion et l’instabilité du sol… et donc d’atténuer le risque d’inondation. Des expériences en laboratoire dans un canal hydraulique inclinable à recirculation ont démontré l’efficacité des plantes à entraver le processus d’érosion. La SfN a ensuite été mise en œuvre sur le site où les conditions du sol sont surveillées en permanence par une série de capteurs qui mesurent la teneur en eau du sol, la succion matricielle et la pression de l’eau interstitielle. La modélisation hydrologique et hydraulique a permis de quantifier l’efficacité de la SfN pour atténuer le risque d’inondation dans le climat actuel et futur.» Les chercheurs soutenus par OPERANDUM ont également exploré le potentiel d’une SfN de toit vert comme moyen d’atténuer les inondations urbaines. À l’aide d’une étude de simulation, ils ont étudié l’efficacité de différents types de végétation utilisés sur les toits verts pour réduire le ruissellement, puis ont validé leurs conclusions sur un toit vert réel à Dublin, en Irlande. Les résultats de la recherche ont été publiés dans la revue «Sustainability».

Une plateforme SfN pour tous

La Geospatial Information Knowledge Platform (GeoIKP), une plateforme en ligne ouverte sur les SfN lancée officiellement en février 2022, incarne un autre résultat clé du projet. Cette plateforme offre un contenu et des interfaces personnalisés par l’utilisateur pour les scientifiques en quête de données de recherche liées aux SfN, les citoyens intéressés par des solutions locales à des dangers spécifiques, les décideurs politiques à la recherche de législation connexe, et les entreprises à la recherche de partenaires commerciaux, de clients ou d’opportunités de financement. La production participative constitue un élément central de la plateforme GeoIKP. Grâce à la production participative, plus de 500 études de cas sur les SfN ont été recueillies dans le monde entier, en plus des quelques 2 400 ensembles de données sur les SfN. Outre les utilisateurs professionnels, la plateforme GeoIKP du projet OPERANDUM (OPEn-air laboRAtories for Nature baseD solUtions to Manage hydro-meteo risks) s’adresse également aux utilisateurs novices n’ayant aucune expérience des SfN. Par exemple, dans son tout nouveau site Citizen Stories, le projet offre aux citoyens vulnérables, affectés ou concernés la possibilité de partager leurs expériences personnelles des SfN appliquées dans leur région, inspirant ainsi d’autres personnes à agir également. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet OPERANDUM

Mots‑clés

OPERANDUM, solution fondée sur la nature, SfN, climat, danger, GeoIKP, Geospatial Information Knowledge Platform

Articles connexes