Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Relever les défis de la connectivité transfrontalière pour les véhicules européens

Dans l’effort de mise en place de transferts de réseau sans coupures aux frontières européennes, un projet soutenu par l’UE vient de terminer ses premières démonstrations de connectivité transfrontalière sur un banc d’essai 5G en Lettonie.

Économie numérique
Transports et Mobilité
Changement climatique et Environnement

Des véhicules connectés et entièrement automatisés sont sur le point de révolutionner le transport tel que nous le connaissons. Grâce à la communication dite «véhicule-à-tout» (V2X) compatible 5G, qui permet aux véhicules de communiquer entre eux et avec leur environnement, nous pouvons envisager un avenir avec des routes plus sûres et un trafic plus performant. Il reste néanmoins du travail à accomplir aux niveaux des frontières, qui pourraient engendrer des points noirs en termes de couverture, compromettant la sécurité et l’efficacité. Pour faire progresser les transferts de réseau sans coupures aux nombreuses frontières intra-européennes, le projet 5G-ROUTES, financé par l’UE, effectuera des tests de terrain V2X à grande échelle sur un important corridor transfrontalier 5G (la Via Baltica) qui s’étend sur trois pays de l’UE: Estonie, Lettonie et Finlande. En attendant, le projet vient de terminer ses premières démonstrations de cas d’utilisation V2X sur un circuit en Lettonie, en utilisant un réseau mobile 5G qui imite les défis de la connectivité transfrontalière.

Un banc d’essai sécurisé

«Le plus grand défi pour tester les innovations sur le réseau 5G dans un contexte transfrontalier est de trouver un environnement sûr qui permet d’effectuer des tests non perturbés dans des conditions réalistes. Ainsi, un espace de test transfrontalier fermé et sûr atténue considérablement cet obstacle, facilitant les tests à plus grande échelle et accélérant massivement le développement de solutions transfrontalières innovantes dans tous les secteurs, y compris celui de la mobilité intelligente», observe Artūrs Lindenbergs, responsable de l’innovation dans la mobilité, de l’opérateur letton de télécommunications mobiles et partenaire du projet 5G-ROUTES LMT, dans un article posté sur «Traffic Technology Today». La route choisie comme banc d’essai 5G pour le projet relie Bikernieki à Riga. C’est là que les partenaires du projet 5G-ROUTES ont présenté quatre cas d’utilisation de connectivité transfrontalière. Le cas d’utilisation qui a fait l’objet d’une démonstration menée par l’Institut letton d’électronique et d’informatique concernait un peloton de véhicules dynamique, où les véhicules forment un groupe voyageant ensemble, très proches les uns des autres, en utilisant des données envoyées et reçues sur un réseau 5G. Le peloton vise à augmenter la capacité des routes en réduisant les distances entre les voitures et les camions et en leur permettant d’accélérer ou de freiner simultanément, ce qui ne peut être fait de façon totalement sécurisée avec des conducteurs humains. L’Institut VEDECOM – un organisme de recherche et de formation sur la mobilité durable basé en France – et l’Université de technologie de Tallinn, en Estonie, ont présenté deux cas d’utilisation interconnectés: l’évitement des collisions avec des usagers de la route vulnérables (URV) et la maintenance connectée. Lors de la démonstration d’évitement de collision UVCR, un véhicule électrique connecté envoyait des alertes à un piéton, l’avertissant d’une collision potentielle et, comme l’indique l’article, lui donnait «des secondes cruciales pour se mettre hors de danger». Les partenaires de 5G-ROUTES ont pu tester la connectivité transfrontalière en connectant l’URV et le véhicule électrique à différents opérateurs de téléphonie mobile. La maintenance connectée implique l’utilisation d’analyses prédictives et de données collectées à partir de capteurs pour permettre des services de maintenance et de réparation à long terme tout au long de la durée de vie d’un véhicule. Le quatrième cas d’utilisation démontré par le partenaire espagnol du projet Brainstorm Multimedia impliquait des jeux multi-utilisateurs en déplacement. La démonstration a testé un gameplay multijoueur avec des joueurs connectés via un smartphone compatible 5G et un ordinateur portable, présentant les capacités d’un réseau 5G non autonome, où un réseau 5G est déployé sur la base des installations de réseau 4G existantes. 5G-ROUTES (5th Generation connected and automated mobility cross-border EU trials) est coordonné par le fournisseur de TIC Ericsson Estonie. Ce projet de quatre ans se termine en août 2024. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet 5G-ROUTES

Mots‑clés

5G-ROUTES, 5G, réseau, V2X, connectivité transfrontalière, mobilité, connecté, véhicule électrique

Articles connexes