Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Assurer la continuité de la connectivité 5G transfrontalière dans les voitures autonomes

Ericsson et Volvo Cars ont réussi le premier transfert intercellulaire (handover) de voitures connectées entre deux réseaux mobiles 5G dans différents pays.

Économie numérique
Transports et Mobilité

Deux entreprises suédoises, le constructeur automobile de luxe Volvo Cars et le leader des télécommunications Ericsson, ont franchi une étape importante vers la mise en place d’une connectivité 5G transfrontalière continue dans les véhicules. Partenaires du projet 5GCroCo soutenu par l’UE, les deux entreprises ont testé avec succès le transfert intercellulaire de voitures connectées entre deux réseaux mobiles 5G nationaux. Le test a été effectué sur le terrain d’essais AstaZero en Suède. La piste dispose de capacités d’essai pour différents environnements de circulation, ce qui permet d’évaluer des systèmes de sécurité avancés pour toutes sortes de situations de circulation. Elle comprend une route rurale de 5,7 km, une partie urbaine, une zone à grande vitesse et une route à plusieurs voies. L’essai réalisé sur la piste AstaZero a prouvé qu’il est possible de garantir une connectivité 5G continue par-delà les frontières. Les voitures autonomes Volvo ont basculé avec succès entre deux réseaux 5G d’Ericsson, restant connectées à l’un des deux réseaux pendant toute la durée du test. Les réseaux font partie du corridor transfrontalier 5G qui relie les villes de Merzig en Allemagne, de Metz en France et de Luxembourg.

Fournir des informations actualisées sur les itinéraires

Ericsson a déployé un réseau radio mobile 5G et les deux véhicules d’essai Volvo ont reçu une carte haute définition (HD) de l’itinéraire. Une carte HD détermine la position du véhicule sur la route et fournit des informations sur les limitations de vitesse, les fermetures de routes ou les zones en travaux. Pour être fiable, elle doit être constamment mise à jour par le plus grand nombre possible de voitures participantes à l’aide des informations recueillies par les capteurs embarqués à bord des voitures. Les voitures envoient également des mises à jour en temps réel au Mobile Edge Cloud, qui permet aux véhicules roulant derrière elles de recevoir des mises à jour pertinentes en provenance du Cloud. La carte HD fournie par Volvo a permis aux voitures de reconnaître différentes situations en capturant des informations sur le tracé des lignes droites et des virages. Comme l’indique un article publié sur le site web d’Ericsson «cette fonctionnalité a été rendue possible par l’écosystème CCAM (mobilité coopérative, connectée et automatisée), grâce auquel les voitures autonomes et connectées se comportent comme des systèmes intelligents plutôt que comme des unités individuelles.» À propos de l’essai sur piste et de ses défis, Mikael Prytz, directeur de la division «Réseaux de recherche» d’Ericsson, a déclaré: «Le partage d’une carte mise à jour avec d’autres voitures est une tâche sensible au temps de latence et nécessite des performances réseau élevées dans et entre plusieurs réseaux. Lors des essais sur le circuit AstaZero, nous avons pu relever ce défi avec des résultats prometteurs. Nous sommes impatients de poursuivre notre coopération avec Volvo Cars pour développer la mobilité en réseau des voitures autonomes et connectées.» Ericsson et Volvo Cars ont commencé à travailler ensemble en 2012 pour créer des véhicules connectés plus sûrs, plus efficaces et plus divertissants. Le projet 5GCroCo (Fifth Generation Cross-Border Control) auquel ils participent actuellement réunit 24 partenaires des secteurs européens de l’automobile et des communications mobiles pour faire progresser la fourniture de services CCAM le long des corridors transfrontaliers et minimiser les incertitudes d’un véritable déploiement transfrontalier de la 5G. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet 5GCroCo

Mots‑clés

5GCroCo, voiture, véhicule, 5G, voitures connectées, voitures autonomes, réseau 5G

Articles connexes