Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Projet du mois: Libérer le potentiel d’innovation inexploité des PME dans le domaine de la construction légère

Les matériaux légers avancés ont parcouru un long chemin alors que l’industrie s’oriente vers une plus grande conscience énergétique et une plus forte durabilité. Mais les PME n’ont pas encore tiré parti de l’utilisation plus écologique et plus durable des matériaux avancés.

Technologies industrielles

La construction légère jouera un rôle essentiel dans une économie circulaire décarbonée et efficace. Dans cette optique, les matériaux légers avancés, tels que les composites à base de polymères, les composites à matrice céramique et les alliages de métaux légers, ont fait l’objet d’importantes réductions de poids et ont vu leurs performances renforcées. Cependant, les PME doivent encore pleinement exploiter ces avancées scientifiques et techniques. Le projet AMULET, financé par l’UE, organise deux appels ouverts destinés à améliorer le potentiel d’innovation des PME par une approche d’échange de connaissances interrégionale et intersectorielle. L’accent est mis sur l’utilisation des trois matériaux avancés précités dans les secteurs de l’automobile, de l’aérospatiale et de l’aéronautique, de l’énergie et du bâtiment. Le premier appel est désormais ouvert et la date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 juin 2022. Des consortiums composés de deux à trois PME seront sélectionnés pour mener des projets d’innovation. Ces projets porteront sur le développement et la mise en œuvre de démonstrations de technologies et de systèmes applicables à 12 défis. Divisés en 12 domaines thématiques, ceux-ci consistent en des défis spécifiques qui entravent actuellement la pénétration et l’adoption par le marché des trois principaux matériaux avancés. «AMULET compte sur la participation de PME européennes innovantes nourrissant une ambition commerciale claire et présentant un potentiel de croissance et d’internationalisation élevé», précise le guide du candidat. «L’innovation est indispensable pour surmonter les obstacles auxquels sont confrontés les matériaux et technologies légers avancés et faciliter leur contribution aux défis environnementaux et sociétaux. […] Les idées des PME répondront à des défis industriels réels, ce qui garantit la pertinence du marché et leur future adoption.» Les consortiums recevront un financement pouvant atteindre 120 000 EUR (60 000 EUR maximum par PME). AMULET apportera également aux PME intéressées par les matériaux légers un soutien continu concernant des sujets techniques et économiques par le biais de matériel pédagogique. Le budget total du premier appel ouvert en tant que soutien direct aux PME s’élève à 1 277 000 EUR. AMULET rassemble un vaste réseau d’environ 1 700 PME, plus de 34 grandes sociétés et plus de 90 universités et instituts de recherche et d’innovation. Prenant fin en novembre 2024, ce projet de trois ans vise à créer de nouvelles chaînes de valeur en favorisant la percée des matériaux légers avancés dans l’industrie. Si vous souhaitez voir votre projet présenté comme le «Projet du mois» d’une de nos prochaines éditions, veuillez nous envoyer un courrier électronique à l’adresse editorial@cordis.europa.eu en nous précisant les raisons!

Mots‑clés

AMULET, PME, matériau léger avancé, matériau avancé, construction légère, composite à base de polymère, composite à matrice céramique, alliage de métaux légers