Skip to main content

Municipal Action, Public Engagement and Routes Towards Energy Transition

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les municipalités conjuguent leurs efforts pour amplifier les succès de la transition énergétique

Un programme d’apprentissage de pair à pair à destination des autorités municipales, qui a favorisé le partage des meilleures pratiques, a été une source d’inspiration pour de nouvelles actions et a montré la voie vers une transition démocratique vers les énergies vertes.

Changement climatique et Environnement
Énergie

De nombreuses villes européennes font figure d’innovateurs dans le domaine de l’énergie municipale et posent les jalons d’une transition énergétique verte. D’autres aspirent à leur emboiter le pas, mais ne savent pas par où commencer ni comment procéder. Le projet mPOWER, financé par l’UE, et ses sept partenaires originaires de Croatie, d’Espagne, de France, des Pays-Bas et du Royaume-Uni, a rassemblé ces deux groupes dans le cadre d’un programme d’apprentissage de pair à pair, afin de mobiliser des actions municipales qui favoriseront des transitions énergétiques justes, propres et démocratiques.

Innover dans le domaine de l’énergie municipale grâce au partage des connaissances et à la collaboration

La réponse à la campagne de recrutement de mPOWER a été extraordinaire. Rowan Mataram, chef des processus et de la stratégie des villes durables chez Platform London et coordinateur de mPOWER, explique que «le projet a dépassé son objectif de participation de 46 %, nouant 175 relations individuelles avec des acteurs municipaux». Trois différents axes de soutien à l’apprentissage de pair à pair ont été mis en œuvre: mPOWER Digital, mPOWER Exchange et mPOWER Activate. Leurs niveaux d’engagement et de participation requis étaient variable afin de pouvoir composer avec les différents niveaux de disponibilité, d’expérience et de mobilisation. mPOWER Digital proposait un cours en ligne consacré à des thèmes ayant trait aux systèmes énergétiques, assorti de webinaires hebdomadaires qui prévoyaient des présentations d’invités sur des thématiques particulières, suivis de discussions interactives. «Nous avons également mis à profit le cours pour faire reconnaître la valeur que revêt l’appropriation publique démocratique», ajoute Helen Traill, chercheuse adjointe dans le domaine des transitions urbaines, sous la houlette d’Andrew Cumbers, chercheur principal du projet, à l’université de Glasgow. Le projet mPOWER Exchange a permis aux participants de rendre visite à d’autres autorités locales et de discuter en personne des projets et concepts énergétiques existants pour en développer de nouveaux. Les participants à mPOWER Exchange ont également eu l’occasion de participer à mPOWER Activate, mettant en pratique leurs connaissances dans le cadre de projets de collaboration.

Les obstacles aux initiatives énergétiques municipales

mPOWER a recensé une série d’obstacles aux transitions énergétiques des municipalités. Le manque d’accès à des capitaux à des conditions favorables constituait sans doute l’entrave la plus importante. Le manque d’accès aux données était également un aspect critique, la plupart des données étant détenues par des sociétés privées et les municipalités n’y ayant pas accès. Cependant, les problèmes rencontrés au niveau de la participation des citoyens et de la délégation du pouvoir ont également eu une incidence pénalisante. Ces défis ont rendu le niveau d’engagement et d’action au niveau municipal en Europe d’autant plus impressionnant. Plus de 90 % des municipalités qui ont pris part à l’enquête de mPOWER (85 municipalités des quatre coins de l’Europe) se sont engagées dans la production d’énergie.

Léguer un héritage aux générations futures

«Nous avons découvert un éventail d’actions passionnantes et adaptées à leur contexte prises par les municipalités, partout à travers l’Europe. Bien qu’aucun projet ne puisse être reproduit ailleurs dans son intégralité, d’autres villes peuvent s’inspirer de ces expériences pour créer des solutions adaptées à leurs spécificités», fait remarquer Rowan Mataram. Par exemple, les conseils municipaux de Plymouth et de Nottingham, qui ont été les premiers à remédier à la précarité énergétique et à favoriser la rénovation au Royaume-Uni, ont relevé les défis rencontrés afin d’assurer l’accès des plus vulnérables aux programmes de rénovation. Les solutions ont été classées par thèmes énergétiques spécifiques et insérées dans le guide des meilleures pratiques, accompagnées de nombreux exemples. Il sera possible d’écouter les épisodes inspirants du podcast City Stories du projet pendant les cinq années qui suivront sa clôture. mPOWER a atteint ses objectifs qui consistaient à renforcer les capacités des participants municipaux en matière de transition énergétique. «L’un des résultats les plus passionnants du projet a concerné les commentaires reçus. En effet, ces derniers ont permis de mettre en évidence l’importance des programmes d’apprentissage de pair à pair à l’heure d’inciter les municipalités à exploiter la transition énergétique comme un moyen d’approfondir les processus démocratiques, d’augmenter le niveau de vie et de réduire la pauvreté énergétique», ajoute Helen Traill. Rowan Mataram et Helen Traill résument: «La collaboration et l’apprentissage sont des ingrédients essentiels non seulement du succès de la transition énergétique des municipalités, mais aussi de la promotion de pratiques plus démocratiques.» mPOWER a jeté les bases d’une transition énergétique juste en augmentant le sentiment d’appropriation des municipalités et le contrôle démocratique à l’échelon local.

Mots‑clés

mPOWER, municipal, transition énergétique, municipalités, apprentissage de pair à pair, programme d’apprentissage, meilleures pratiques, podcast

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application