Skip to main content
European Commission logo print header

Religious Toleration and Peace

Article Category

Article available in the following languages:

Se tourner vers le passé: Les docutubes aident les adolescents à penser, à réfléchir et à discuter de la religion

Les chercheurs adoptent l’approche de l’apprentissage par l’histoire pour promouvoir la tolérance religieuse et convictionnelle chez les jeunes Européens.

Société icon Société

De nos jours, de nombreux récits sur l’Europe présentent des points de vue divergents sur la relation entre religion et société. Les dimensions historiques de ces récits ont également été largement négligées. Une meilleure compréhension de ces dimensions ainsi que des représentations de la coexistence religieuse dans la société peut promouvoir l’empathie et la compassion et aider la société à relever les défis de la coexistence religieuse. Elle peut favoriser l’édification de sociétés européennes inclusives et réfléchies, un objectif clé de l’UE. Elle peut également contribuer à aplanir les obstacles et à désamorcer la radicalisation et l’extrémisme qui ont déstabilisé les sociétés européennes, menaçant la paix et la tolérance. Le projet RETOPEA, financé par l’UE, a été mis en place pour répondre à ce besoin de la société. Nous avons concentré notre attention sur les adolescents et cherchions à aborder la question de la diversité religieuse en adoptant l’approche de «l’apprentissage par l’histoire», explique Patrick Pasture, coordinateur du projet. Pour ce faire, le projet a examiné les traités de paix et les règlements de conflits conclus au fil de l’histoire, ainsi que les représentations contemporaines de la cohabitation religieuse dans la culture et les médias.

Un outil didactique pour favoriser la tolérance et la compréhension de la diversité religieuse

«L’apprentissage par l’histoire est un concept qui est développé en particulier par la didactique de l’histoire: il est utilisé pour inviter les jeunes à développer une pensée critique sur le passé et le présent en examinant de manière critique des sources primaires et à apprendre à contextualiser correctement, à placer un phénomène dans son contexte contemporain», explique Patrick Pasture. RETOPEA a utilisé cette approche pour mettre au point un outil didactique permettant de stimuler la tolérance et la coexistence pacifique chez les jeunes. Le projet a également adapté ce concept pour formuler des conclusions et des conseils aux décideurs politiques, en particulier à ceux impliqués dans le dialogue interconvictionnel. «Dans le cadre du projet, nous utilisons le terme "interconvictionnel" plutôt qu’interconfessionnel ou interreligieux, car le dialogue ne devrait pas uniquement impliquer les religions, il devrait aussi inclure les personnes sans confession, les laïcs et les adeptes de spiritualités non institutionnalisées», explique Patrick Pasture.

Fournir une tribune aux jeunes: la «boîte à outils» éducative

Cette approche a permis à RETOPEA d’élaborer une «boîte à outils» éducative pour les cadres pédagogiques formels et informels (par exemple, dans les musées, les centres culturels). «Nous avons demandé aux jeunes de réaliser un court documentaire, que l’on appelle un "docutube"», explique Patrick Pasture. Ce dernier a pris la forme d’un vlog sur la tolérance et la coexistence religieuses. «Dans le cadre de la boîte à outils, nous avons dressé une liste exhaustive de "coupures de presse": de courts extraits de traités de paix, voire des images, offrant un peu de contexte afin de constituer le point de départ d’une discussion et d’une réflexion et donc de leur docutube, filmé avec une caméra – dans la pratique, un smartphone pourrait aussi être utilisé», fait remarquer Patrick Pasture. Le résultat offre aux jeunes un espace sûr où réfléchir et discuter de leurs expériences, tout en enrichissant leurs connaissances historiques et religieuses et en développant leurs compétences médiatiques. L’Open University a également élaboré un cours ouvert destiné à apprendre aux éducateurs à utiliser cette méthodologie.

Promouvoir la tolérance religieuse dès le plus jeune âge

«Nous pouvons raisonnablement conclure que la méthodologie, bien qu’elle prenne beaucoup de temps, fonctionne réellement et que les jeunes l’apprécient», rapporte Patrick Pasture. RETOPEA a constaté que les jeunes aiment discuter de la religion, mais qu’ils ont l’impression de n’avoir presque aucune occasion de le faire. «Il semble donc vraiment nécessaire de créer un espace à cet effet. Qui plus est, ils font souvent preuve d’une grande méfiance à l’égard du discours public et de la manière dont la religion est représentée dans les médias», ajoute Patrick Pasture. Globalement, l’approche du projet incite les adolescents à se livrer à une réflexion plus nuancée et plus empathique sur la cohabitation religieuse. «RETOPEA contribue ainsi à la prévention de la radicalisation, à l’amélioration des modes de gestion des conflits interconvictionnels et à la promotion d’une société plus harmonieuse», conclut Patrick Pasture.

Mots‑clés

RETOPEA, jeunes, religion, apprentissage par l’histoire, docutube, tolérance, tolérance religieuse et convictionnelle, radicalisation, extrémisme

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application