Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La Commission appelle à la mise en place d'un réseau de transport européen à l'échelle du continent

La Commission européenne a annoncé un plan d'action en cinq points visant à établir un réseau de transport à l'échelle du continent couvrant les pays d'Europe centrale et orientale (PECO), les pays européens de l'ancienne Union soviétique et les partenaires méditerranéens de l...

La Commission européenne a annoncé un plan d'action en cinq points visant à établir un réseau de transport à l'échelle du continent couvrant les pays d'Europe centrale et orientale (PECO), les pays européens de l'ancienne Union soviétique et les partenaires méditerranéens de l'UE. Dans un document analysant les meilleurs moyens de relier le réseau de transport de l'Union européenne à ceux de ses voisins, la Commission a également annoncé qu'elle présenterait un programme multinational portant sur l'extension des réseaux transeuropéens (RTE) de transport à l'Europe orientale dans le cadre de son programme PHARE remanié. La communication propose l'établissement d'un "partenariat de réseau paneuropéen" réunissant tous les acteurs ayant un rôle à jouer dans la mise en place du réseau: l'Union, les Etats membres, les autres pays concernés, les institutions financières internationales et le secteur privé. Dans la perspective de la conférence sur les transports paneuropéens, qui doit avoir lieu à Helsinki en juin 1997, et au moment où l'Union poursuit ses préparatifs en vue de son élargissement, il est important d'examiner comment les liaisons de transport devraient être développées. La Commission a défini cinq lignes d'actions: - la détermination des "corridors et zones paneuropéens" comme cadre permettant d'assurer des services de transport efficaces avec tous les voisins de l'UE (la Commission continuera à encourager tous les pays européens, les institutions financières internationales et le secteur privé à faire tout leur possible pour achever les corridors et s'emploiera à favoriser l'adoption d'une approche pratique similaire en matière d'investissement dans les transports dans le bassin méditerranéen) - les préparatifs en vue de l'extension des réseaux transeuropéens de transport aux pays candidats dans le cadre du processus de pré-adhésion - une approche européenne commune en matière de technologies des transports sur la totalité du réseau paneuropéen - l'encouragement des technologies liées au transport intelligent (par exemple l'application des technologies informatiques, la signalisation automatique) sur l'ensemble du réseau - le renforcement de la coopération en matière de recherche et de technologie. La Commission estime qu'un réseau de transport paneuropéen intégré et respectueux de l'environnement est essentiel pour la compétitivité, la croissance et l'emploi.

Articles connexes