Skip to main content

Enabling Mixed Societies of Communicating Plants and Artefacts

Article Category

Article available in the folowing languages:

Connecter l'électronique ambiante avec la nature

Le système ontologique PLANTS est un outil informatique permettant la formalisation et la représentation des connaissances acquises pendant le développement d'interdépendances synergiques mesurables entre les plantes et les artéfacts.

Économie numérique

La nouvelle initiative européenne intitulée «disappearing computer» a déjà été largement acceptée par de nombreux domaines impliquant des espaces fermés tels qu'une maison, un bureau ou un laboratoire. Jusqu'à présent, peu d'efforts ont été faits pour apporter l'intelligence ambiante dans des espaces ouverts, autrement dit, plus proches de la nature. En conséquence, il n'existe pas encore d'interfaces de connexions avec les plantes ou d'autres organismes vivants, ceux-ci étant perçus comme inertes dans cet espace. Dans cette situation, le projet PLANTS s'est concentré sur le développement de synergies entre les organismes vivants (en dehors de l'homme) et les systèmes ambiants. En réduisant le champ d'investigation à la vie végétale, le projet s'est attaché à étudier des méthodes et de nouvelles technologies pour concevoir des interfaces entre les artéfacts et les plantes. À terme, les résultats du projet pourront permettre de créer des ensembles mixtes et interactifs. L'un des principaux résultats du projet concerne le développement de l'outil ontologique PLANTS dans l'organisation des connaissances du système PLANTS. L'architecture de cet outil comprend le cœur ontologique de PLANTS, destiné à encoder les connaissances générales et le système d'ontologie supérieure de PLANTS, pour le codage de connaissances d'applications spécifiques. Les connaissances peuvent être divisées en thèmes principaux, dont la conceptualisation de «bioGadgetWorlds», la caractérisation des plantes et des systèmes de capteurs/transducteurs, ainsi que la définition de codes. «BioGadgetWorlds» est un ensemble mixte qui gère la connexion entre les plantes et les artéfacts. L'élaboration des connaissances de «bioGadgetWorlds» pourrait aussi faciliter son utilisation par d'autres systèmes. Les capacités de conceptualisation du système ontologique PLANTS garantissent l'interopérabilité sémantique entre les e-entités et supportent un protocole de découverte automatique. De plus, cet outil soutient le processus décisionnel, l'un des éléments clés du système PLANTS. Des dispositions spécifiques ont été prises pour qu'il soit capable d'acquérir de nouvelles connaissances à travers des spécifications détaillées du processus d'apprentissage automatique. Par exemple, la connaissance du processus photosynthétique des plantes permettrait la détermination des conditions de croissance optimales.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application