Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La RDT dans le contexte de la politique communautaire de coopération au développement

Le Conseil du développement de l'UE, qui est composé des ministres du Développement des pays d'outre-mer des Etats membres, a adopté une résolution relative à la RDT dans le contexte de la politique de coopération au développement de l'UE lors de sa réunion tenue à Luxembourg ...

Le Conseil du développement de l'UE, qui est composé des ministres du Développement des pays d'outre-mer des Etats membres, a adopté une résolution relative à la RDT dans le contexte de la politique de coopération au développement de l'UE lors de sa réunion tenue à Luxembourg le 5 juin 1997. Le Conseil insiste sur le rôle stratégique que la RDT pourrait jouer dans les efforts en faveur d'un développement durable et prend note de la préparation du Cinquième programme-cadre qui contient un volet sur la coopération internationale. Il a accueilli favorablement la communication récente de la Commission sur la coopération en matière de RDT avec les pays en développement, de même que sa stratégie globale visant à promouvoir un développement durable et à faciliter l'intégration des pays en développement dans l'économie mondiale. La résolution indique que cette stratégie doit définir une approche cohérente et coordonner les actions entreprises en utilisant les deux instruments différents disponibles: le programme de coopération internationale relevant du programme-cadre de RDT et les programmes de coopération au développement. Le Conseil définit ensuite les principes généraux sur lesquels doit reposer la coopération: - un partenariat aux niveaux politique et opérationnel - une différenciation, pour tenir compte des circonstances et des besoins différents des pays et des régions - l'inclusion de la recherche dans le domaine du développement en tant que partie intégrante des programmes et des politiques en matière de développement - une approche intégrée pour résoudre les problèmes, faisant intervenir une collaboration interdisciplinaire de même que la participation des utilisateurs finals. Selon la résolution, un dialogue politique sur les besoins et priorités de RDT doit être instauré avec les pays en développement, en y faisant participer les gouvernements, les milieux de la recherche et la société civile. Le Conseil attache une importance particulière à la création d'institutions et au renforcement des capacités de recherche dans les pays en développement. Des activités spécifiques de coopération en matière de recherche dans le domaine du développement durable devraient être incorporées dans le Cinquième programme-cadre, tandis qu'une proportion adéquate des ressources allouées au développement devrait être consacrée aux activités de RDT. Une coordination, tant au sein de la Commission qu'entre les Etats membres et la Commission, est indispensable pour assurer cohérence et complémentarité. Le Conseil se félicite également de l'intention de la Commission de mettre en place un groupe d'experts sur la recherche en matière de développement pour l'assister dans cette tâche. Le Conseil suggère que ce groupe, composé de représentants des Etats membres, devrait également inviter des représentants des pays en développement à ses réunions lorsqu'il le juge opportun.

Articles connexes