Skip to main content

Development of environmentally friendly tracer technology for improved reservoir description (ENVITRACER)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Trouver des réserves d'hydrocarbures grâce au cyclopropane

Des recherches financées par l'UE ont identifié le cyclopropane en tant que gaz traceur écologique idéal pour l'exploration des réservoirs souterrains d'hydrocarbures.

Énergie

La localisation de nouvelles réserves d'hydrocarbures en profondeur sous la surface terrestre nécessite l'utilisation de gaz traceurs. Malheureusement, les gaz couramment utilisés tels que l'hexafluorure de soufre ou les perfluorocarbones ont un potentiel de réchauffement global (PRG) de plusieurs ordres de grandeur supérieur à celui du dioxyde de carbone (CO2). Des recherches pour le remplacement de ces gaz traceurs ont été lancé dans le cadre du projet ENVITRACER, un projet de RDT (recherche et développement technologique), financé au titre du cinquième programme-cadre (5e PC) de l'Union européenne. Un certain nombre de gaz traceurs potentiels ont été étudiés pendant ce projet. Les nouveaux gaz devaient non seulement être inoffensifs pour le climat de la Terre, mais également ne présenter aucune radioactivité. La recherche était dirigée par des scientifiques de l'institut de technologie de l'énergie (IFE, pour Institute for Energy Technology) de Norvège. L'analyse des données expérimentales recueillies en laboratoire et sur le terrain a révélé que le cyclopropane était le meilleur candidat au rôle de gaz traceur. Sa durée de vie et ses caractéristiques de flux ressemblent à ceux des perfluorocarbones sans les inconvénients d'un PRG élevé. L'IFE a donc recommandé le cyclopropane comme gaz traceur écologique. D'autres gaz potentiels ont été identifiés au cours de ce projet, et les travaux se poursuivent avec les différents partenaires du projet ENVITRACER en vue d'identifier des alternatives possibles.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application