Skip to main content

Pesticide reduction in mushroom cultivation in europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des progrès dans le contrôle des pathogènes fongiques

Une stratégie efficace et réelle de contrôle biologique des principaux insectes ravageurs (les sciarides et les phorides) des champignons de culture a été élaborée et mise en place.

Santé

Le projet PRIME a mis au point différentes stratégies utilisant des agents biologiques, acariens et/ou nématodes, pour contrôler ces deux insectes ravageurs. Le comportement prédateur et la phénologie des espèces d'acariens au cours des différentes phases du processus de production des champignons ont été établis. C'est une première étape nécessaire avant de pouvoir émettre des recommandations et d'obtenir un contrôle optimal des pathogènes en faisant varier le calendrier d'application et la concentration de l'agent biologique. Dans une optique plus large, le projet a également développé une stratégie fiable et durable d'élevage de masse des acariens permettant une utilisation industrielle économiquement rentable. Afin d'obtenir une concentration en nématodes tolérable pour le contrôle des phorides, de nouveaux isolats ont été recherchés. Les nouveaux isolats de nématodes ont ainsi pu être utilisés dans un programme de reproduction sélective destinée à l'amélioration de leur capacité de contrôle des phorides. Finalement, les scientifiques du projet ont recherché les différentes possibilités de combinaison d'acariens et de nématodes permettant d'obtenir la meilleure stratégie potentielle de contrôle biologique de ces parasites des champignons de culture. Ces recherches ont permis d'obtenir un ensemble d'informations sur le calendrier, les concentrations et les méthodes d'application de l'agent biologique, ainsi que sur le suivi des traitements. Une connaissance générale des produits utilisés concernant différentes facettes de la culture des champignons faisait également partie des objectifs de ces recherches. Les informations concernant les effets potentiels des autres activités d'élevage sur l'efficacité du produit pendant et après l'application ont également été prises en considération. Ceci a donc permis l'application de mesures correctives adéquates. Les résultats de ces recherches seront largement diffusés dans la documentation sur les entreprises et les produits et également lors de congrès commerciaux et techniques où producteurs et conseillers techniques échangent leurs connaissances. Ces recherches permettront à l'industrie du champignon d'améliorer le contrôle des sciarides et des phorides parasites.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application