Skip to main content

Hazard analysis of antimicrobial resistance associated with asian aquacultural environments

Article Category

Article available in the folowing languages:

Extraction d'ADN plasmidique plus sûre et plus efficace

Une méthode innovante pour l'isolation d'ADN plasmidique offre une alternative à l'utilisation de systèmes de purification des solvants pour le dépistage des gènes dans les sites d'aquaculture afin de déterminer leur résistance antimicrobienne.

Santé

Les antimicrobiens sont des médicaments naturels ou synthétiques qui inhibent ou tuent les bactéries, ce qui les rend unique en termes de contrôle des maladies infectieuses mortelles. Étant donné leur succès dans la médecine humaine, les antimicrobiens sont également utilisés pour le traitement des maladies bactériennes chez les animaux et les plantes. C'est le cas en Asie du Sud-Est, où le secteur de l'aquaculture est une branche prédominante de la production de bétail. Jusqu'à présent, nous ne disposions que de peu d'informations sur le type et la quantité d'antimicrobiens utilisés dans les exploitations piscicoles; c'est pourquoi l'évaluation des risques potentiels sur la santé constitue un grand défi. L'un des risques potentiels est le développement de bactéries résistantes aux antimicrobiens provoqué par la libération d'antimicrobiens dans l'environnement; cela pourrait compromettre la santé humaine et la productivité future. Aussi le projet ASIARESIST a-t-il étudié la probabilité de l'incidence des gènes de résistance transférable aux antimicrobiens dans l'aquaculture en Asie du Sud-Est. L'objectif du projet était de définir les points de contrôle critiques (CCP, de l'anglais critical control points) pour lesquels les pisciculteurs peuvent utiliser des systèmes de surveillance pour avertir ou éliminer les menaces à la sécurité posées par l'alimentation et l'environnement. Ces efforts ont permis d'améliorer une méthode de mini-préparation de l'ADN plasmidique à partir de bactéries trouvées dans les sites d'aquaculture. Cette isolation à petite échelle de l'ADN plasmidique dépendait de la lyse alcaline et a permis l'extraction d'ADN plasmidique à poids moléculaire élevé. L'ADN plasmidique est composé d'un anneau d'ADN qui ne se trouve pas dans un chromosome mais est capable de se répliquer de manière autonome. Il est souvent utilisé pour purifier une séquence spécifique, étant donné qu'il peut facilement être purifié par le reste du génome. Aussi l'utilisation de colonnes de purification commerciale de l'ADN et de solvants dangereux est à éviter. Au vu de ces caractéristiques, la méthode offre un moyen efficace et rentable de dépister l'ADN plasmidique. En outre, elle peut s'adapter à d'autres groupes bactériens ayant des conditions de croissance bactérienne différentes.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application