Skip to main content

Thematic network for understand mobiliby prediction

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une liste d'options pour des transports écologiques

Changer les habitudes de déplacement des Européens pour sauver la planète est probablement plus difficile que l'on ne le pensait. Le projet Think-up a rassemblé des experts sur la modélisation des transports en vue d'améliorer la compréhension mutuelle de l'impact des mesures politiques visant à renforcer la part des modes de transports écologiques.

Changement climatique et Environnement

Alors que les émissions de gaz à effet de serre globales sont en baisse, les émissions du secteur des transports ont augmenté de 25% entre 1990 et 2005. Pour satisfaire les objectifs de l'UE visant à réduire de 8% les émissions, le secteur des transports devra considérablement réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Les nouvelles politiques doivent absolument s'atteler à définir des modes de transport plus écologiques pour atteindre cet objectif. Pour soutenir la mise en œuvre de ces mesures, il est important de développer nos connaissances sur le potentiel optimal d'un changement de mode de transport, de la route vers les chemins de fer et vers la navigation si nécessaire. Le projet Think-up visait à rapprocher la modélisation et le développement de scénarios concernant la demande de transports, et à comparer les méthodologies utilisées et les résultats obtenues. En particulier, le projet se concentrait sur le marché des transports de passagers. Cette tâche étant très complexe, les chercheurs ont utilisé des segments pour subdiviser le marché en groupes tels que la distance du voyage, le mode utilisé et la finalité. L'approche de segmentation ressemble énormément aux paramètres influençant les modèles de demandes de transports. Le potentiel d'un changement modal dans le transport de passagers peut être évalué à l'aide de la modélisation de la demande en changeant différents facteurs, ce qui influencera le choix des passagers, notamment en matière de coûts de transport et de temps de voyage. Dans l'Union européenne, il existe toute une gamme de modèles visant à déterminer la demande de transports de passagers. D'après le projet Think-up, on peut sous-diviser ces modèles en différentes catégories. On peut se baser sur des représentations afin de déterminer la mobilité sur de courtes distances en fonction du revenu des ménages et des caractéristiques de divers moyens et modèles de transports qui offrent une estimation de la probabilité de choisir un moyen de transport plutôt qu'un autre. La demande de transports peut également être estimée en comparant le volume de transports entre les régions en fonction des données économiques des régions. Le problème avec ce genre d'informations, qui nécessitent un certain niveau de détails, est que l'on ne connaît en général pas la connexion entre le transport et l'économie. Ces méthodes de calcul du potentiel pour un changement modal constituent la meilleure approche pour obtenir des résultats aussi fiables que possible, car ils sont basés sur des données reflétant le «véritable» comportement des passagers. Ils permettent également d'inclure des facteurs pour lesquels on ne dispose d'aucune donnée. Par exemple, des facteurs tels que la finalité du voyage ou la raison sociodémographique ou socio-économique sont pris en compte. Les résultats des différents modèles de transports des passagers ont été intégrés dans le méta-modèle développé durant le projet suivant, Expedite. Ce méta-modèle n'avait nullement l'intention de remplacer les modèles détaillés, mais il offrait cependant la possibilité d'un contrôle rapide des effets d'un grand nombre d'options politiques. Des études détaillées portant sur des mesures prometteuses pourraient donc se concentrer sur des segments spécifiques du marché des transports.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application