Skip to main content

Modulation of the Notch receptor activity through the regulation of the epithelial apical-basal polarity in Drosophila melanogaster

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des «signaux» positifs pour traiter la maladie d'Alzheimer et le cancer

Les maladies sont bien plus complexes qu'il n'y paraît, surtout au niveau moléculaire. Identifier les signaux les plus infimes dans certains types de tissus pourrait contribuer à traiter ces maladies.

Santé

Il existe aujourd'hui divers moyens d'étudier des maladies telles que le cancer. L'un d'eux consiste à examiner les types de tissu corporel appelés épithélium. Ce type de tissu est régulé par différents facteurs au niveau subcellulaire. Bien qu'ils jouent un rôle important dans l'intégrité épithéliale, les mécanismes moléculaires à l'origine de la régulation des tissus sont mal compris. Une part importante de la communication ou de la signalisation se produit dans le tissu épithélial, menant parfois à la surcroissance du tissu ou même au cancer. Il est donc primordial de comprendre ces mécanismes de signalisation dans le traitement des maladies concernées. Le projet NOTCH and Polarity, entièrement financé par l'UE, a été baptisé au nom de deux types spécifiques de mécanismes de signalisation impliqués dans le cancer et la surcroissance des tissus. Le projet vise à approfondir les connaissances sur la façon dont ces derniers contribuent à l'homéostasie tissulaire, et notamment à l'intégrité épithéliale et la division cellulaire. Des tests rigoureux en laboratoire ont été entrepris sur les mouches des fruits (drosophiles) à l'aide d'une analyse et d'images numériques avancées pour mieux comprendre le processus de signalisation dans l'épithélium. Un suivi étroit et de la documentation en la matière ont déjà permis de révéler les secrets de la signalisation et le rôle qu'elle joue dans les maladies. Les découvertes devraient lever le voile sur une série importante de gènes impliqués dans les mécanismes ou «voies» de signalisation. Certaines voies ont été associées à la maladie d'Alzheimer, diverses maladies congénitales et des maladies malignes telles que la leucémie. Une fois ces voies et mécanismes compris, les résultats contribueront à concevoir des traitements pour ces affections. Des résultats plus concrets sont attendus à la fin du projet d'ici la fin 2011.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application