Skip to main content

Enabling protection for older children

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouveau mannequin de test de collision semblable à un enfant

Une équipe de l'UE a développé un nouveau mannequin de test de collision représentant des enfants âgés de 10 à 12 ans. L'étude a également revu les protocoles de test et examiné les courbes de risque de lésion en utilisant le nouveau mannequin.

Transports et Mobilité

Les récentes réglementations de l'UE imposent que les enfants mesurant moins de 150 cm utilisent un dispositif de retenue adapté à leur taille lorsqu'ils voyagent dans des véhicules équipés de ceintures de sécurité. De précédents tests ont été effectués avec P-dummy, un mannequin aujourd'hui dépassé, alors que le nouveau Q-dummy n'a pas encore été testé lors de chocs latéraux pour les enfants âgé de 10 à 12 ans. Le projet EPOCH (Enabling protection for older children), financé par l'UE, a produit un nouveau prototype de mannequin. L'équipe a également complété les protocoles d'essai afin de prendre en compte les enfants plus âgés. EPOCH a d'autre part proposé des limites de performance pour les futurs tests de retenues pour enfant utilisant des mannequins de type Q. Plus largement, l'objectif était d'évaluer l'efficacité des retenues pour des enfants plus âgés. Les travaux ont débuté avec un examen des précédentes recherches détaillant les blessures causées par les accidents de la route à des enfants plus âgés. L'équipe a également analysé des données provenant du Royaume-Uni sur ce type de blessures, causées à des enfants âgés de 6 à 12 ans. Les chercheurs ont identifié les principaux mécanismes et localisations des blessures, identifiant ainsi les nouvelles prescriptions concernant les capacités de mesure du mannequin. L'équipe a détaillé ces exigences dans des spécifications complexes, qui ont formé la base de la conception du mannequin. Les spécifications ont été communiquées aux parties prenantes du projet, ce qui a favorisé le développement d'un mannequin équivalent à un enfant de dix ans et demi. Les chercheurs ont tenu compte des observations pour élaborer un nouveau mannequin intégrant les données anthropométriques appropriées. L'équipe a également compilé une liste d'exigences fonctionnelles, de calibration et autres pour ce nouveau mannequin, appelé Q10. Ils ont ensuite détaillé une liste d'exigences visant à en démontrer la conformité. Les chercheurs ont examiné des méthodes pour le développement des courbes de risque de lésion, puis ils ont développé un ensemble de ces courbes pour le mannequin Q10. Le personnel d'EPOCH a produit un mannequin conforme aux spécifications. L'équipe a ensuite évalué sa conformité en utilisant des bancs d'essai de choc sur traîneau. D'autres tests ont permis d'établir l'adéquation de Q10 aux tests réglementaires et aux tests consommateur. Les partenaires du projet ont approfondi le développement des courbes de risque de lésion pour y intégrer des données du projet THORAX, portant sur les blessures thoraciques provoquées par la charge de la ceinture. Ils ont développé des critères d'évaluation «approuvé/rejeté» pour le mannequin, destinés à être utilisées avec les réglementations de l'UE. Ces résultats déboucheront sur des tests de sécurité plus réalistes et plus sûrs pour les enfants. Pour l'industrie automobile, ils se traduiront par des produits plus sûrs.

Mots‑clés

Mannequin de test de collision, enfants, courbes de risques de lésion, EPOCH, retenues pour enfant

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application