Skip to main content

Services and Health for Elderly in Long TERm care

Article Category

Article available in the folowing languages:

Harmoniser les informations sur les soins apportés aux personnes âgées

Un groupe de chercheurs a validé un outil pour générer et mettre à disposition des informations fiables relatives aux besoins des personnes âgées en soins de longue durée. Il représente également une source d'information à l'échelle de l'Europe, pour étudier et améliorer les méthodes de fourniture de ces soins dans les divers pays.

Économie numérique
Société
Santé

En règle générale, l'Europe ne dispose pas de méthodes validées et standardisées pour enregistrer au quotidien les besoins en termes de soins. Cela représente un obstacle pour la comparaison des résidents des maisons de retraite et l'évaluation des soins qu'elles dispensent. Les chercheurs du projet SHELTER (Services and health for elderly in long term care), financé par l'UE, ont validé un instrument existant pour évaluer globalement les besoins en soins, en particulier pour les résidents des unités de soins de longue durée (USLD). L'ensemble minimal de données proposé a standardisé les mesures essentielles de l'état clinique et fonctionnel pour comparer les résidents et pour évaluer la qualité des soins et leurs résultats. Les données générées pourront renseigner un système de gestion des résultats et d'assurance qualité pour les personnes âgées en soins de longue durée. Pour valider la méthode MDS-LTCF à fins de comparaison, les membres du projet SHELTER ont déterminé son adéquation à la population de l'Europe. Ils ont donc étudié la validité linguistique des divers éléments dans les versions traduites de l'outil, ainsi que la fiabilité de test-retest et le coefficient d'objectivité. La méthode MDS-LTCF a ensuite été mise en place à grande échelle, et ses résultats enregistrés dans une nouvelle base de données transnationale. Cet outil facilite la mesure des résultats au niveau des résidents en identifiant les facteurs prédictifs, la conception de critères d'éligibilité et le groupage de l'utilisation des ressources, la surveillance de la fourniture des services, et l'analyse des indicateurs de qualité des soins. Point important: il définit un langage commun au niveau des pays pour analyser, comprendre et gérer un volet critique du secteur de la santé. La validation de la méthode MDS-LTCS soutient le travail des cliniciens, des chercheurs et des décideurs. Elle réduit les dépenses publiques et améliore l'allocation de ressources, au bénéfice des personnes âgées comme des systèmes nationaux de santé. Les résultats du projet ont été diffusés par le biais de publications, de colloques et de la conférence finale de SHELTER.

Mots‑clés

Soins de santé, personnes âgées, soins de longue durée, SHELTER, ensemble minimal de données, LTCF

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application