CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Development of Novel Inspection Systems for Railway Wheelsets

Article Category

Article available in the following languages:

Réinventer la roue

Les roues de train et les essieux montés doivent être aussi fiables que possible si l'Europe veut faire baisser le nombre d'accidents mortels et assurer la viabilité de son secteur ferroviaire. Dans ce cadre, un nouveau projet travaille sur de nouvelles technologies de sécurité.

Technologies industrielles icon Technologies industrielles

Avec les progrès en technologie ferroviaire, les problèmes environnementaux et l'enjeu grandissant autour de l'efficacité des transports en commun, l'industrie du rail se trouve actuellement à un tournant en Europe. Des trains plus rapides et plus confortables font du transport ferroviaire une option plus attractive aujourd'hui avec la possibilité de transporter toujours plus de passagers, ainsi que des charges plus lourdes que jamais. Cela met une pression considérable sur l'infrastructure existante, ce qui nécessite plus de contrôle et de maintenance des réseaux ferrés. Si les coûts d'inspection et de maintenance ont augmenté de manière stable au cours des dernières années, aucune avancée significative n'a été enregistrée sur le plan de la sécurité pour ce secteur. De nombreux accidents ferroviaires sont dus à des défaillances des roues et des essieux des trains, alors qu'un déraillement peut avoir des conséquences catastrophiques à grande vitesse. Le projet Saferail («Development of novel inspection systems for railway wheelsets») financé par l'UE est en train de développer et de mettre en œuvre avec succès un nouveau système en ligne pour inspecter les roues et les essieux des trains pendant leur déplacement et mettre à jour les normes de sécurité. Il propose un système combiné ultrason-électromagnétique pour une inspection plus rapide et plus fiable des nouveaux et des anciens essieux montés pendant leur production et leur maintenance. Au cours des dernières années, des accidents de train en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe ont mis en évidence le besoin de meilleures mesures de sécurité. En 1996, un accident de train de fret est survenu à cause d'un problème d'essieu à Rickerscote, au Royaume-Uni, provoquant la mort d'une personne et blessant plusieurs autres. Le bilan de l'accident survenu en 1998 à Eschede, en Allemagne, causé par la défaillance d'une seule roue, a été de plus de 100 morts et 88 blessés graves. Plus récemment, le déraillement d'un train de banlieue à Kaulsdorf, en Allemagne en 2009, a été provoqué par une défaillance d'essieu monté. L'augmentation de la fréquentation des réseaux ferrés et de la vitesse des trains pourraient faire augmenter le nombre d'incidents liés aux essieux montés de train. Limiter les défaillances d'essieux montés peut aussi aider à réduire les coûts de maintenance, ce qui est une considération importante à la fois pour les exploitants de train et de véhicules légers sur rail. Les systèmes en ligne actuellement disponibles détectent les défaillances graves d'essieux montés juste avant qu'elles n'entraînent de problèmes aux conséquences catastrophiques. Ainsi, les défauts internes de rupture en surface ou en profondeur ne sont pas correctement détectés tant que la roue défaillante n'est pas mise hors service pour inspection et maintenance. En d'autres termes, la technologie actuellement déployée ne peut pas inspecter les essieux montés avec une fiabilité maximum. Le projet Saferail a pratiquement développé la technologie nécessaire pour une inspection fiable et précise des essieux montés en ligne, ainsi que pendant leur production et leur maintenance. Cette technologie améliorera la fiabilité et la ponctualité et, plus important encore, fera baisser le nombre d'accidents ferroviaires mortels sur les réseaux.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application