Skip to main content
European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS
Contenu archivé le 2024-06-18

Creation of a synthetic, absorbable, haemostatic fleece for delivery of active agents into healing wounds

Article Category

Article available in the following languages:

Une libération lente pour une guérison rapide

Les scientifiques cherchent de nouveaux moyens de traiter des lésions qui ont tendance à s'infecter après la chirurgie articulaire ou osseuse. Une libération lente des agents actifs à travers un tissus polaire pourrait être une solution prometteuse.

Santé icon Santé

Le projet Synthafleece («Creation of a synthetic, absorbable, haemostatic fleece for delivery of active agents into healing wounds») propose de développer un tissus polaire synthétique, absorbable et hémostatique, capable de délivrer les agents cicatrisants au niveau de la plaie. Ce dispositif médical entièrement synthétique serait basé sur une plateforme d'acide polylactique (PLA) libérant des ions d'argent, des antibiotiques et des protéines ostéogéniques (BMP, pour bone morphognetic proteins). Ces molécules ayant pour rôle de stimuler l'hémostase, de favoriser la cicatrisation ainsi que la croissance osseuse. Pour ce faire, les partenaires du projet ont tout d'abord du acquérir de nouvelles connaissances sur la technologie des polymères d'acide polylactique, sur la fabrication de matériaux polaires de haute densité capables de libérer les agents de cicatrisation, sur la densité nécessaire pour une libération optimale des dits agents et sur les caractéristiques physiques et biochimiques nécessaires à l'induction d'une hémostase. Ces connaissances étant absolument nécessaires pour pouvoir créer des microfibres d'acide polylactique qui seront filés-liés dans l'éponge polaire, puis libérées dans la plaie pendant une période de 7 à 14 jours, période pendant laquelle l'éponge se décomposera et sera absorbée par les tissus vivants. Une étude de marché et des besoins des clients et des fournisseurs ont permis d'établir les caractéristiques optimales de production d'un matériau non tissé entièrement synthétique. La technique de fusion-soufflage s'est révélé la plus adaptée pour la production du tissus polaire non-tissé. Les partenaires du projet Synthafleece ont déjà livré un ensemble d'échantillons stérilisés de cette éponge polaire afin de la tester et de définir les paramètres adéquats de ce polymère. Le matériel médical non-tissé a été caractérisé et précisé, l'intégration du prototype analysée, la biodégradabilité et la capacité de traitement examinées.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application