Skip to main content

Upgrading and introduction of sustainable diagnostic tools for the major transboundary diseases of animals in F.Y.R. Of Macedonia

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une meilleure détection des maladies animales transfrontalières

L'Union européenne investit dans la lutte contre la propagation des maladies animales qui se jouent des frontières humaines. Des chercheurs de l'Ancienne république Yougoslave de Macédoine (ARYM) ont modernisé les outils diagnostic du pays afin de pouvoir détecter les maladies animales transfrontalières (TAD, pour transboundary animal diseases).

Santé

Ces TAD sont des maladies hautement contagieuses ou transmissibles qui peuvent se propager très rapidement, traversant les frontières nationales et constituant une grave menace pour le bétail. De plus, leurs conséquences potentielles pour la société et l'économie nécessitent le développement de stratégies beaucoup plus efficaces afin de prévenir leur émergence. L'UE encourage les initiatives favorisant le suivi du bien-être animal et le contrôle de l'émergence de ces maladies transfrontalières. L'objectif principal du projet TRANSB DIS ANIM MK («Upgrading and introduction of sustainable diagnostic tools for the major transboundary diseases of animals in F.Y.R. of Macedonia») était justement de développer et mettre en place des méthodes diagnostiques pour la grippe aviaire (GA), la fièvre aphteuse (FA), la fièvre catarrhale (FC) et la peste porcine classique (PPC). Dans une première étape, la faculté de médecine vétérinaire de l'Université des saints Cyrille et Méthode à Skopje a été modernisée en termes d'équipements. Puis, les scientifiques y ont implémenté les méthodes les plus modernes de sérologie, virologie (inoculation des œufs et culture cellulaire) et de biologie moléculaire (PCR classique, PCR en temps réel et séquençage génomique) afin de faciliter la détection de ces maladies vétérinaires. Ces méthodes ont ensuite été évaluées par les partenaires du projet membres de l'Union européenne, et les résultats communiqués aux autorités vétérinaires locales et à celles des pays voisins par l'intermédiaire d'un atelier de travail. Dans l'ensemble, le projet TRANSB DIS ANIM MK a réussi à mettre sur pied les nouvelles technologies nécessaires et amener la Macédoine au niveau des standards européens en termes de détection et de suivi efficace des maladies animales transfrontalières. L'implémentation de ces méthodes modernes favorisera un suivi plus efficace des maladies et améliorera considérablement le bien-être des animaux dans la région.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application