Skip to main content

Reconfiguration of Catholic women’s league militancy in France and in Italy (1919-1939)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Revisiter la militance des femmes dans la période de l'entre-deux-guerres

Une nouvelle recherche a mis en lumière la participation de Françaises et d'Italiennes dans les changements de paysage politique au cours de la période de l'entre-deux-guerres.

Changement climatique et Environnement

Le projet Genderfascism («Reconfiguration of Catholic women's league militancy in France and in Italy (1919-1939)») a considéré la reconfiguration de la militance des femmes catholiques françaises et allemandes dans les années 1920 et 1930. En particulier, le projet comparatif s'est penché sur les femmes catholiques dans les deux pays au cours de la période de 1920 à 1939. Sur base des recherches antérieures, le projet suit les trajectoires politiques de plusieurs formes de militarisme et réfléchit aux processus de politisation dans la politique française (1902-33) et italienne (1902-19). L'objectif était d'élargir la portée en prenant compte et en comparant les féministes de tendance centre et de centre-gauche ainsi que les femmes de droite. L'accent a été placé sur les principaux changements politiques à l'époque lorsque les intérêts fascistes et d'extrême droite ont posé des défis importants pour la politique démocratique. L'étude de matériel d'archives provenant des archives pontificales du Vatican a jeté une nouvelle lumière sur plusieurs points de cette période essentielle dans l'histoire européenne et mondiale. La collecte de données a permis la reconsidération du rôle joué par l'Église ainsi que par les femmes catholiques dans les politiques publiques et l'établissement de l'agenda politique. De plus, les activités de recherches ont offert une meilleure compréhension de l'apport des femmes dans les ligues et de la nature transnationale de leur activisme. La participation aux séminaires et conférences a suscité des discussions entre experts impliqués dans le domaine, permettant ainsi de mieux comprendre les relations entre les organisations catholiques et la Croix de Feu. La contribution à l'organisation d'une conférence internationale intitulée «Women's international activism» a permis d'atteindre les objectifs du projet et a garanti des renseignements sur la militance et l'activisme au cours de la première moitié du siècle. Parmi les autres objectifs du projet, citons l'élaboration d'un ouvrage intitulé «La Citoyenneté avant le vote».

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application