CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Ionic liquid based Lithium batteries

Informations projet

N° de convention de subvention: 33181

  • Date de début

    1 Janvier 2007

  • Date de fin

    30 Juin 2010

Financé au titre de:

FP6-NMP

  • Budget total:

    € 2 667 512

  • Contribution de l’UE

    € 1 848 396

Coordonné par:

WESTFÄLISCHE WILHELMS - UNIVERSITÄT MÜNSTER

Français FR

Des batteries lithium-ion rechargeables plus sûres

Des scientifiques financés par l'UE ont étudié les changements importants en matière de batteries lithium-ion. Cette nouvelle technologie pourrait considérablement contribuer à améliorer l'efficacité et la sécurité tout en réduisant l'impact environnemental.

Énergie
© Thinkstock

Contrairement à un ordinateur de bureau alimenté par un câble relié à une prise électrique, les dispositifs électroniques portables requièrent une alimentation électrique portable. La puissance portable ou mobile est fournie par une batterie, un dispositif qui stocke et libère de l'énergie à la demande. L'une des batteries les plus populaires actuellement est la batterie rechargeable lithium-ion (Li-ion). Les batteries Li-ion offre une fiabilité excellence, elles sont compactes, légères, ont une haute capacité et des cycles rapides de charge/décharge, ce qui en fait une option supérieure à la plupart des batteries rechargeables actuellement sur le marché. Outre leur popularité généralisée dans les appareils électroniques portables, elles gagnent du terrain sur le marché dans les appareils à grande puissance tels que les machines-outils et les appareils utilisés dans des applications pour la défense, l'aérospatiale, médicales et pour véhicules électriques. Des chercheurs européens se sont lancés dans le développement de batteries rechargeables Li-ion plus sûres et performantes pour une intégration dans des sources d'énergie renouvelables telles que les cellules solaires, et ce grâce à un financement de l'UE accordé au projet Illibatt («Ionic liquid lithium based batteries»). Les batteries Li-ion conventionnelles consistent en deux électrodes, l'anode et la cathode, et un électrolyte (une solution qui transporte les charges) d'ions Li+ dans un solvant organique (non aqueux). Le côté innovant d'Illibatt est qu'il a développé des composants à l'état solide, notamment la solution d'électrolyte, basée sur des liquides ioniques nouveaux et des composants formés à partir de ces derniers. Les électrolytes en gel basés sur le liquide ionique dans le prototype final de cellules de la batterie pourrait générer des cellules à l'état entièrement solide présentant une plus grande sécurité et un impact environnemental moindre. L'équipe a également étudié le système complet de batteries afin de mettre au point de nouvelles anodes nanostructurées, également basées sur des liquides ioniques innovants. Globalement, Illibatt a étudié le développement de batteries Li-ion rechargeables à l'état solide ayant un rapport énergie/poids et un rendement énergétique élevés utilisant des liquides ioniques thermiquement stables et non volatils. La commercialisation des concepts pourrait rendre l'énergie solaire encore plus écologique.

Informations projet

N° de convention de subvention: 33181

  • Date de début

    1 Janvier 2007

  • Date de fin

    30 Juin 2010

Financé au titre de:

FP6-NMP

  • Budget total:

    € 2 667 512

  • Contribution de l’UE

    € 1 848 396

Coordonné par:

WESTFÄLISCHE WILHELMS - UNIVERSITÄT MÜNSTER