Skip to main content

GEO capacity building initiative in Central Asia

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'initiative du groupe sur l'observation de la Terre (GEO) s'étend à l'Asie centrale

L''Asie centrale est confrontée à des défis environnementaux majeurs qui, grâce à des partenariats de l''Union européenne, pourraient servir de cadre idéal au déploiement de la technologie GEO.

Économie numérique

L''équipe du projet GEOSS (système mondial des systèmes d''observation de la Terre) considère que l''Asie centrale est idéalement adaptée à l''adoption des technologies d''observation de la Terre (OE). Elle s''est donc fixée comme premier objectif de mettre en place une plateforme centrée sur les défis de développement durable de la région. Une cartographie des besoins régionaux, la création d''un réseau régional qui facilitera la dissémination des technologies GEOSS dans la région et un programme de formation pilote destiné aux parties prenantes font partie des objectifs déjà atteints. Grâce à ces initiatives en place, le projet SEOCA («GEO capacity building initiative in Central Asia») a pu mieux faire accepter par les gouvernements régionaux les technologies GEOSS destinées aux services environnementaux nationaux, qui comprennent la météorologie, l''exploration géologique et la prévention des dangers naturels. Il est important de noter que SEOCA est une action de soutien. Il n''a jamais été prévu qu''il tire profit de ses activités sous la forme de résultats scientifiques car son but visait exclusivement d''instaurer une coopération internationale dans le domaine des technologies OE. Par ailleurs, il peut également être salué pour les efforts déployés en vue de rendre les technologies OE accessibles et d''encourager un développement régional au travers de ses activités de renforcement des capacités. Il a aussi fortement contribué à faire avancer les objectifs de la «Seville Roadmap», un document exposant l''importance de parvenir à la mobilisation des ressources. Sa portée réside dans l''intention de la feuille de route de fournir aux autorités les informations nécessaires à une meilleure protection des ressources énergétiques et de la société contre les catastrophes naturelles ou provoquées par l''homme, ainsi qu''une réponse adaptée au changement climatique. Afin d''y parvenir à l''échelle mondiale, cette action de soutien a comblé une lacune au niveau des réseaux du groupe sur l''observation de la Terre (GEO) dans la région d''Asie centrale.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application