Skip to main content

SQ Building – Solving the Trilemma of Comfort, Energy and Operational Costs in Buildings

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le contrôle climatique revêt une signification double avec des avantages multiples

Des bâtiments plus écologiques ont un impact significatif sur le ralentissement du changement climatique. Un système simple et économique destiné aux bâtiments existants et futurs permet aux occupants de rester dans leurs «zones de confort» tout en réduisant les émissions, ce qui est bénéfique pour l’environnement intérieur et extérieur.

Économie numérique
Changement climatique et Environnement

La réduction de la consommation d’énergie et des émissions est essentielle à l’atténuation du changement climatique et de nombreuses nouvelles technologies et approches se concentrent sur cet objectif. Les bâtiments non résidentiels représentent 11 % des émissions mondiales de CO2. Cibler ce secteur pourrait, ainsi, avoir un impact significatif. À cet effet, le soutien apporté par l’UE au projet SQ Building a permis d’aider DeltaQ à commercialiser sa passerelle et son logiciel en tant que service basé sur le Cloud, tout en améliorant en parallèle le climat intérieur et le confort des occupants, et en réduisant les coûts d’exploitation. Sa «petite boîte noire» est susceptible d’aider les propriétaires ou gestionnaires de la plupart des bâtiments équipés d’un système de Gestion technique de bâtiment (GTB) à rapidement améliorer le profil de durabilité du bien immobilier.

Une «petite boîte noire» qui connecte le bâtiment à une IA et au Cloud

Pour se lancer, rien de plus simple. DeltaQ connecte sa passerelle, à peine plus grande qu’un jeu de cartes, au GTB du bâtiment. Dans les semaines qui suivent, le système surveille des données telles que la température de l’air et de l’eau, les niveaux de CO2 et l’état des pompes et des chaudières. Il en résulte la création d’un modèle numérique du bâtiment et les informations sont affichées sur le tableau de bord du client, aux emplacements physiques correspondant aux sources des données. Marieke de Groot, responsable marketing et communication de DeltaQ, développe: «Le modèle numérique du bâtiment intègre une intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique et prend également en compte les prévisions météorologiques et d’occupation, ainsi que les préférences de l’utilisateur telles que les réglages des thermostats. DeltaQ anticipe la manière dont le bâtiment va réagir, ainsi que ses besoins dans les heures à venir pour maintenir le confort et l’efficacité énergétique. Les paramètres de contrôle sont envoyés au GTB via la passerelle DeltaQ et actualisés en permanence.»

Un petit investissement simple à fort impact

Le lancement du produit a eu lieu au siège social de Sodexo, à Bruxelles (site web en français), où il a permis d’optimiser le chauffage, la climatisation et la ventilation de près de 10 000 m2 de surface, et ce, sur une période de 3 ans. DeltaQ a réduit la consommation de gaz de près de 50 % (1 285 MWh), la consommation électrique de 25 % (648 MWh) et les émissions de CO2 de près de 33 % (586 t). Étonnamment, les plaintes liées au confort ont diminué de 75 %. Les avantages globaux potentiels d’une adoption généralisée de DeltaQ pour des bâtiments plus écologiques et offrant un meilleur confort aux occupants, sont à l’évidence considérables. Outre les avantages pour l’environnement, l’amélioration du confort des occupants se traduit en avantages pour l’entreprise, comme la capacité d’attirer davantage de locataires ou d’employés compétents et productifs. Par ailleurs, comme le souligne Marieke de Groot, «le principal intérêt de la solution DeltaQ réside dans le fait qu’elle s’adresse aux bâtiments existants sans nécessiter d’investissement important en matière d’isolation, de récupération de chaleur et autres mesures d’économies d’énergie. Elle est facile à mettre en œuvre dans pratiquement tous les bâtiments équipés d’un GTB, DeltaQ étant compatible avec la plupart des modèles. Les délais d’amortissement de la solution sont limités à quelques mois. DeltaQ est capable de réduire les émissions de CO2 de ses clients de 15 à 40 % et dans le même temps de réduire les dépenses liées à l’énergie.» Le projet SQ Building a permis à la société de passer d’une équipe composée de ses trois membres fondateurs à une vingtaine d’employés. Sa réussite lui a également permis d’obtenir un investissement en fonds propres supplémentaire, ce qui l’a aidée à élargir ses équipes commerciales et opérationnelles, et à recruter un nouveau directeur général. DeltaQ est sur la bonne voie, et le monde pourrait bientôt en ressentir les effets, littéralement, sur le réchauffement planétaire et sur le contrôle du «climat» intérieur, pour notre confort à tous.

Mots‑clés

SQ Building, bâtiment, DeltaQ, émissions, énergie, CO2, GTB, IA, gestion technique de bâtiment, intelligence artificielle

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application