European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS
Contenu archivé le 2024-05-28

Pacific - EU Network for science and Technology

Article Category

Article available in the following languages:

Protéger le Pacifique grâce à la recherche

Un vaste réseau a été constitué pour promouvoir le dialogue et décrire les propriétés de recherche pour l'océan Pacifique.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement

L'inspirant océan Pacifique couvre un tiers de la surface de la terre, atteignant les côtes de l'Asie, de l'Australie et des Amériques. C'est un acteur important du commerce et de l'aquaculture, et un baromètre du changement climatique; il fait donc l'objet de nombreux projets de recherche. Pour pouvoir mener de telles recherches, le projet PACE-NET («Pacific - EU network for science and technology»), financé par l'UE, a créé une plateforme de dialogue entre l'UE et les nations concernées. Celles-ci comprennent 15 états (principalement des îles) du groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Le réseau a décrit 15 priorités scientifiques et technologiques pour les problèmes économiques, socio-politiques et environnementaux couvrant le Pacifique. S'appuyant sur ces thèmes, l'équipe de chercheurs a élaboré une vue d'ensemble du paysage de recherche de la région pour aider les décideurs politiques à identifier les priorités de recherche à caractère urgent. En 2011, le projet a organisé une conférence en Australie, attirant des participants du monde entier. En 2012, il a mené une conférence Pacifique-Europe à l'attention des parties prenantes en Belgique qui évoquait des thèmes tels que l'atténuation du changement climatique, les exploitations piscicoles, les dangers naturels et la formulation de politiques. En 2013, la conférence a été organisée à Suva, Fidji. Plusieurs ateliers ont été organisés sur des sujets tels que la santé, la biodiversité, l'environnement, l'énergie et le changement climatique, conduisant à une série de rapports sur les priorités spécifiques de la recherche. Les rapports ont été diffusés avec succès aux personnes concernées, y compris des officiels de la Commission européenne. Une autre partie importante du projet visait à documenter les obstacles à la participation dans des projets financés par l'UE qui devraient faciliter les projets communs et améliorer les efforts de collaboration futurs. Parmi les obstacles identifiés figuraient le faible taux de réussite, les coûts élevés de préparation des propositions de projet, trouver les bons partenaires et des intérêts de recherche correspondant aux appels à projets. PACE-NET a également proposé des sessions de formation pour chercheurs afin d'améliorer leur accès aux programmes de financement de l'UE. Le résultat final du projet était un compendium intitulé «Recommandations pour un plan stratégique de recherche dans les domaines S&T dans le Pacifique». Cette initiative conjointe mondiale a déjà aidé les parties prenantes à définir leurs priorités concernant le Pacifique, cet océan précieux. Elle contribuera indéniablement à améliorer divers aspects liés à l'océan, du commerce et des transports à l'environnement et à l'atténuation des catastrophes.

Mots‑clés

Océan Pacifique, commerce, aquaculture, science et technologie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application