CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

IT for Error Remediation And Trapping Emergencies

Informations projet

N° de convention de subvention: 218496

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Janvier 2009

  • Date de fin

    31 Decembre 2011

Financé au titre de:

FP7-TRANSPORT

  • Budget total:

    € 2 561 400

  • Contribution de l’UE

    € 1 985 040

Coordonné par:

STATENS VAG- OCH TRANSPORTFORSKNINGSINSTITUT

Français FR

Gros plan sur la technologie de sécurité des automobilistes

Grâce au nouvel outil de modélisation et de simulation du comportement du conducteur, qui peut servir à tester les dernières améliorations apportées à la sécurité de conduite, l'industrie automobile pourra développer une nouvelle technologie que les autorités pourront évaluer.

Technologies industrielles
© Thinkstock

Les avancées technologiques qui améliorent la sécurité des véhicules sont en train de bouleverser l'industrie des transports. Des capteurs sophistiqués, des perfectionnements techniques et des matériaux plus robustes sont tous en cours de développement et d'intégration dans les voitures, les trains et les bateaux. Toutefois, l'UE souhaite s'assurer que tous ces nouveaux dispositifs sont aussi efficaces et utiles que le certifient leurs concepteurs. Afin de répondre à cette question, un modèle de comportement du conducteur a été développé dans le cadre du projet Iterate («IT for error remediation and trapping emergencies») financé par l'UE pour concevoir, évaluer et valider des technologies innovantes. Le modèle a été conçu pour prendre en considération l'interaction entre le conducteur et les systèmes d'assistance et aider à redéfinir les nouvelles technologies qui assistent les conducteurs dans des situations critiques. Il peut également être utilisé par les autorités pour homologuer de nouvelles technologies sans avoir à réaliser des expériences et essais sur le terrain et à grande échelle. Le modèle est basé sur le principe que les facteurs sous-jacents qui ont une influence sur le comportement humain, comme l'âge, le sexe et la culture, sont communs à tous les modes de transport. Cela a permis à l'équipe du projet de produire un modèle unifié de comportement du conducteur. Par ailleurs, l'équipe a créé une base de données à partir des résultats des expériences qu'elle a menées durant le projet de façon à ce que la communauté scientifique puisse en profiter. Pour atteindre l'objectif du projet Iterate, l'équipe a construit deux simulateurs mobiles avec écrans LCD, qui ont servi dans les expériences visant à tester le modèle auprès de 183 automobilistes et 110 conducteurs de train dans 5 pays. Lors de l'étude du comportement de conduite, les simulateurs mobiles nouvellement développés se sont révélés aussi efficaces que leurs homologues de dimensions plus imposantes. L'équipe du projet a ensuite perfectionné les simulateurs et également réalisé des expériences à bord de navires. Bien que la technologie se soit aussi révélée utile à bord des navires, l'équipe en a conclu qu'elle était plus efficace dans les véhicules de transport routier. Globalement, l'équipe Iterate a produit un solide modèle théorique de comportement du conducteur qui s'applique aux différents modes de transport. Elle a complété la base de données des expériences avec les simulateurs et développé un outil de simulation viable concernant le comportement du conducteur. Les autres produits livrables du projet comprennent un nouvel ouvrage sur le thème «Human modelling of assisted transportation» (modélisation humaine du transport assisté) et plus de 20 publications abordant les travaux du projet. L'équipe d'experts est convaincue que l'outil de simulation peut contribuer au développement de systèmes d'assistance conducteur encore plus perfectionnés et à l'amélioration de la sécurité et des aspects du comportement de conduite liés à la mobilité. Les résultats du projet devraient avoir un impact positif sur la sécurité routière et réduire le nombre d'accidents de la route en soutenant le développement de systèmes rentables et plus viables qui renforcent la sécurité. Les essais des nouveaux systèmes de sécurité vont atteindre un niveau de performance supérieur et les usagers de la route en seront les bénéficiaires, contribuant ainsi aux objectifs de sécurité routière que l'UE s'est fixée pour 2020 et au-delà.

Informations projet

N° de convention de subvention: 218496

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Janvier 2009

  • Date de fin

    31 Decembre 2011

Financé au titre de:

FP7-TRANSPORT

  • Budget total:

    € 2 561 400

  • Contribution de l’UE

    € 1 985 040

Coordonné par:

STATENS VAG- OCH TRANSPORTFORSKNINGSINSTITUT

Ce projet apparaît dans...