Skip to main content

WASTE management focussing on: Knowledge and Integration to create Transnational economic development

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un apprentissage mutuel pour une meilleure gestion des déchets

Avec l'augmentation de la production de déchets et des besoins en décharges, la gestion des déchets constitue une activité socioéconomique essentielle. Les approches de la réduction, de l'élimination, du traitement et de la récupération des déchets sont différentes selon les régions, et ces dernières peuvent apprendre les unes des autres.

Technologies industrielles

Des initiatives sont nécessaires pour réduire, réutiliser et recycler les déchets solides municipaux et les déchets générées par les activités commerciales, la construction, la démolition, les activités industrielles, l'exploitation minière et l'agriculture. Les meilleures approches de l'élimination et de la récupération d'énergie des déchets devraient également être identifiées. Le projet 'Waste management focusing on knowledge and integration to create transnational economic development' (WASTEKIT), financé par l'UE, a analysé la gestion municipale des déchets solides à Sofia (Bulgarie), dans la région d'Émilie-Romagne (Italie), le district métropolitain d'Amsterdam (Pays-Bas) et les régions du Yorkshire et de Humber (Royaume-Uni). L'attention dans ces régions portait sur le financement et les projets dérivés, les options pour les plastiques, les technologies pour convertir les déchets en énergie, le transfert de connaissances et la compréhension du public. Les partenaires du projet ont également spécifiquement cherché à renforcer la recherche et le développement technologique, l'innovation et les infrastructures au niveau local. Ils ont réussi à cet égard en suscitant des collaborations entre universités, centres de recherche, entreprises et autorités régionales. Les leçons qui ont été tirées de ces efforts ont été compilées dans un guide de mentorat destinée aux régions qui sont technologiquement moins développées. Le guide décrit les activités de formation mutuelles centrées sur les questions de culture, de planification, de politique et de finances comme un moyen efficace de partager les connaissances entre parties prenantes. Le projet WASTEKIT a organisé un événement de ce type à Sofia avec des tables rondes. Parmi les autres résultats du projet, on peut citer l'évaluation de l'état de l'art en ce qui concerne le traitement des déchets thermiques et biologiques, ainsi que la collecte et le tri des déchets. La mise en réseau entre organisations du secteur public, secteur privé, universités et associations a également été encouragée. Le projet WASTEKIT a reconnu les différences de stratégies de gestion des déchets entre les régions, estimant nécessaire l'échange de savoir-faire pour aboutir à des bonnes pratiques et le développement de stratégies dans d'autres régions. Il a lancé des partenariats régionaux et internationaux pour faciliter un apprentissage mutuel qui créera de nouvelles opportunités pour une gestion des déchets soutenue par la recherche.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application