Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'évaluation optimisée et harmonisée de l'exposition alimentaire à certains contaminants

Les études sur l'alimentation totale reposent maintenant sur une méthodologie standardisée développée et promue en Europe par la mise en œuvre d'études pilotes et d'un réseau dense de différents centres.

Technologies industrielles
Alimentation et Ressources naturelles

L'exploitation des études sur l'alimentation permet d'obtenir des données réalistes sur la contamination des aliments et le niveau d'exposition chronique aux produits chimiques des populations concernées. Les résultats obtenus ne pouvaient malheureusement pas être comparés jusqu'ici entre les différents pays en raison d'un manque de méthodes standardisées Le projet TDSEXPOSURE (Total Diet Study Exposure), financé par l'UE, a justement été initié pour combler cette lacune. Une analyse SWOT (forces, faiblesses, possibilités et menaces) de la classification des aliments et des systèmes descriptifs a été utilisée. Ils ont développé une méthodologie permettant de hiérarchiser les composés devant être intégrés dans les études sur l'alimentation totale. Un système existant de gestion des données alimentaires appelé FoodCASE a été amélioré pour pouvoir supporter le processus d'une étude sur l'alimentation totale. Cette mise à jour permet aux données TDS d'être gérées dans la même base de données que celles décrivant la composition et la consommation des aliments. Les différences de consommation alimentaire des différentes populations ont été examinées en mettant plus particulièrement l'accent sur celles observées chez les femmes enceintes. Les chercheurs ont également pris en compte les variations saisonnières. Les données provenant de différents partenaires ont été réorganisées pour respecter les exigences du système et leurs valeurs d'expositions ont été recalculées. Ces modifications ont permis l'intégration de deux nouvelles fonctionnalités dans le logiciel d'évaluation Monte Carlo des risques (MCRA, pour Monte Carlo risk assessment). La première est l'analyse d'incertitude basée sur les données de synthèse combinant les résultats de de la TDS et les variations observées dans les programmes européens de surveillance. La seconde est un outil de gestion des données MCRA TDS. Des études de terrain ont été organisées dans cinq pays (Portugal, République tchèque, Allemagne, Islande et Finlande) avec collecte d'échantillons et analyses des données. Les objectifs du projet ont été parfaitement atteints. Les partenaires du projet ont ainsi passé en revue la littérature existante, analysé les données des listes d'aliments, créé une base de données des produits alimentaires, élaboré un protocole pour le recueil des produits alimentaires et développé un outil permettant de formuler des listes spécifiques de courses alimentaires. Un rapport a également été publié sur la question des classes alimentaires et le regroupement des aliments ainsi que sur l'influence des sources de variation relatives aux TDS. Un système de gestion exhaustif incluant les procédures standards d'exploitation a également été développé par les partenaires. Ce projet a par conséquent permis de créer un système d'information TDS et un logiciel d'évaluation de l'exposition aux contaminants alimentaires qui seront extrêmement utiles aux évaluateurs et gestionnaires des risques pour les TDS européennes existantes.

Mots‑clés

Étude sur l'alimentation totale, contamination alimentaire, FoodCASE, profil de consommation, Analyse de Monte-Carlo (AMC)

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application