Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Récupérer le phosphore des eaux usées

Un consortium financé par l'UE a développé une nouvelle façon de récupérer le phosphore des eaux usées municipales pour l'utiliser en agriculture. Les données opérationnelles et économiques résultantes, ainsi que l'évaluation éco-toxicologique et de disponibilité des plantes serviront de base pour l'évaluation du cycle de vie et des coûts des processus de récupération.

Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles
Alimentation et Ressources naturelles

Le phosphore est un élément essentiel de la vie; il ne peut pas être produit artificiellement et il ne peut être remplacé par aucune autre substance. Son importance pour les plantes et la réussite des récoltes est reflétée par les quantités énormes de phosphore qui sont importées en Europe tous les ans. Cependant, les ressources en phosphore sont limitées, de sorte que sa récupération à partir de gisements secondaires revêt une importance majeure et est conforme avec la feuille de route européenne pour la récupération des ressources. Les eaux usées municipales sont une source significative de phosphore et pourraient représenter jusqu'à 20 % de la demande. Des projets européens récents ont été développés pour accéder à cette ressource secondaire intérieure. Comme l'application traditionnelle des boues d'épuration en agriculture soulève des inquiétudes concernant les polluants, des solutions de remplacement soutenables sont promues pour protéger l'environnement et la santé humaine. L'objectif du projet P-REX (Sustainable sewage sludge management fostering phosphorus recovery and energy efficiency) était d'évaluer les technologies de récupération du phosphore et de son recyclage à grande échelle. Le projet s'appuie sur les résultats antérieurs de projets de recherche européens et ses membres ont réalisé la première évaluation holistique complète des techniques de récupération du phosphore exploitant les boues municipales. Ces techniques ont été comparées au recyclage du phosphore par application directe des boues d'épuration. Les partenaires du projet ont également développé des stratégies de récupération du phosphore à grande échelle et de pénétration du marché. L'objectif était de développer le recyclage du phosphore européen à partir d'eaux usées municipales jusqu'à 80 %. L'eMarket P-REX est lié au site web de la plateforme européenne pour le phosphore durable ESPP. L'eMarket servira de place de marché non commerciale en ligne pour les nutriments récupérés (à la fois pour la matière première brute et le produit final) et les engrais officiellement approuvés. Il agira par conséquent comme un instrument d'adéquation permettant de combler l’écart entre l’offre (récupération) et la demande (recyclage). Les partenaires du projet ont également réalisé un petit film d'animation pour sensibiliser le public sur cette question. De plus, ils ont étudié le potentiel commercial et analysé les obstacles éventuels, notamment le cadre législatif existant dans certains pays de l'UE. Ces résultats ont été utilisés pour montrer aux responsables politiques et aux consommateurs, les options de récupération les plus adaptées aux conditions locales en les illustrant par certaines études de cas sélectionnées.

Mots‑clés

Phosphore, eaux usées, P-REEX, eMarket, Plateforme européenne pour une ressource durable en phosphore

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application