Skip to main content

Trans-national co-operation among National Contact Points for Socio-economic Sciences and the Humanities (SSH NCPs)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Constituer des réseaux pour dynamiser la recherche dans les sciences sociales et humaines

Une initiative de l'UE a aidé à établir un réseau de points de contact nationaux (PCN) dans les sciences sociales et humaines. Ce réseau vise à aider les chercheurs à obtenir un financement de l'UE.

Technologies industrielles

L'Europe finance des réseaux de PCN dans divers domaines de la recherche. Le rôle principal des PCN est de favoriser les échanges entre chercheurs. Le projet NET4SOCIETY3 (Trans-national co-operation among national contact points for socio-economic sciences and the humanities (SSH NCPs)), financé par l'UE, est la deuxième extension d'un projet de PCN lancé en 2008. Une série de documents a été proposée pour mieux faire connaître l'importance des sciences sociales et humaines, et renforcer leur visibilité dans les programmes-cadres (PC) européens. Parmi ces documents figurent une note politique sur la conception de recherches interdisciplinaires, un exposé de position sur l'état des sciences sociales et humaines dans les programmes-cadres, un rapport sur la participation des nouveaux États membres aux programmes-cadres et des rapports annuels sur l'intégration des sciences sociales et humaines à l'initiative Horizon 2020 et les opportunités de financement associées. Un atelier a été organisé pour renforcer l'intégration des sciences sociales et humaines à l'initiative Horizon 2020. Une importante conférence internationale de deux jours a réuni plus de 350 chercheurs, financeurs, administrateurs et décideurs européens, dans le but de consolider l'Espace européen de la recherche (EER) dans les sciences sociales et humaines, et de remédier à la fragmentation de la communauté de recherche du secteur. Le projet a aussi organisé une rencontre de courtage thématique pour promouvoir la constitution de réseaux et la création d'un consortium entre les chercheurs en sciences sociales et humaines. L'équipe a organisé trois ateliers spécialisés et deux activités de formation pour aider les PCN et chercheurs à passer du septième programme-cadre de l'UE (7e PC) à l'initiative Horizon 2020. Les partenaires du projet ont alimenté un annuaire en ligne des chercheurs et acteurs clé du secteur. Cette base de données facilite la coopération dans la recherche en Europe. Le projet a également créé un réseau de plus de 80 PCN européens et internationaux d'environ 50 pays. Dans le cadre d'une étude, plus de 70 % des PCN participants ont attribué la note «excellent» aux avantages apportés par le projet. NET4SOCIETY3 a aidé la communauté de recherche à mieux connaître le 7e PC et à mieux appréhender l'initiative Horizon 2020 en fournissant les connaissances nécessaires. Enfin, le projet a amélioré la visibilité de la recherche dans les sciences sociales et humaines et augmenté leur impact.

Mots‑clés

Socio-économique, sciences sociales et humaines, point de contact national, Horizon 2020, septième programme-cadre

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application