Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les événements moléculaires qui déterminent l'acquisition des compétences de développement au cours de la maturation d'ovocytes

L'infertilité féminine due à un dysfonctionnement des compétences de développement des ovocytes est un problème difficile. La compréhension du mécanisme moléculaire de maturation des ovocytes aidera les chercheurs à développer de nouvelles interventions pour soutenir le développement des embryons.

Recherche fondamentale

La phase finale de la différentiation des ovocytes, la fécondation et le développement précoce de l'embryon se font en l'absence de transcription. Par conséquent, la progression du cycle cellulaire, la ségrégation des chromosomes et la reprogrammation du génome sont basés sur la conversion d'ARNm stockés, jusqu'à l'activation du génome de l'embryon. Des modifications subtiles de conversion permettent aux ovocytes de suivre une maturation en apparence normale, mais ces ovocytes ne se développent pas en embryons une fois fécondés. Le projet MATERNA, financé par l'UE, a travaillé sur l'hypothèse que les cellules folliculaires entourant les ovocytes régulent l'activation de la conversion d'ARNm spécifiques dans les ovocytes et cherché à savoir si la dérégulation de ce processus est responsable des problèmes de développement embryonnaire, également au cours du vieillissement du système reproductif. Pour étudier les mécanismes biochimiques par lesquels les cellules somatiques régulent le programme de conversion des ovocytes chez des souris, les chercheurs ont utilisé des approches par pertes et gains de fonctions, en traitant les ovocytes avec des hormones/facteurs de croissance ou des inhibiteurs de voies intracellulaires. Les résultats du projet ont présenté PI3K/AKT comme une voie clé liant l'activation des cellules somatiques à l'induction de la conversion spécifique des ovocytes. En utilisant un modèle de souris génétiquement modifié, dans lequel AKT était activé de manière constitutive dans l'ovocyte, les chercheurs ont observé que cette voie augmentait la conversion d'ARNm spécifiques et le développement des embryons. De plus, ils ont observé que la transcription dans les cellules du cumulus est nécessaire pour propager l'activation d'AKT dans l'ovocyte et que la voie AKT est un chemin commun en aval de la stimulation avec des facteurs de croissance de type EGF et FSH. Globalement, les résultats du projet ont montré que le développement des embryons des mammifères dépendait de la réalisation du programme de conversion de l'ovocyte avant ovulation. Les perturbations de ce programme contribuent à la baisse de la fertilité féminine. Pris dans leur ensemble, les résultats présentent une logique moléculaire dans l'utilisation de facteurs de croissance de type EGF et FSH dans les procédures de maturation in vitro d'ovocytes visant à promouvoir les compétences de développement des ovocytes. Finalement, la manipulation de la voie PI3K/AKT peut constituer une nouvelle orientation d'intervention pour activer la conversion et améliorer ainsi la qualité des ovocytes.

Mots‑clés

Ovocyte, conversion, MATERNA, voie AKT, FSH

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application