Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Utiliser le bois de taille et de suppression des plantations pour la production d’énergie

La biomasse que constituent les résidus de bois d’origine agricole présente, en tant que source d’énergie, un potentiel énorme en Europe, toutefois son utilisation effective reste très faible. Un projet financé par l’UE travaille au développement futur de ce potentiel et à son adoption par le marché au même titre que d’autres types de biocarburants solides.

Alimentation et Ressources naturelles

Parmi les différents types de biomasse agricole, les résidus de cultures sont ceux qui restent sur les terrains après la récolte et qui incluent différentes parties de plantes ou d’arbres. Il s’agit d’une source d’énergie qui pourrait s’avérer très utile mais dont le potentiel, pour le moment, reste assez négligé en Europe. Rompre le cercle vicieux Le projet uP_running, financé par l’UE, a été mis en place pour libérer le potentiel que représentent les résidus de taille agricole et d’élimination des plantations (APPR pour agrarian pruning and plantation removal) en tant que biomasse, et notamment ceux des plantations viticoles, fruitières et d’oliviers. Les partenaires du projet ont observé que les principaux obstacles freinant l’augmentation de la part d’utilisation de la biomasse issue des APPR n’étaient pas techniques. «Les agriculteurs ne sont pas intéressés par le fait de modifier leur modèle de gestion de la taille afin d’utiliser ces résidus de bois en tant que source d’énergie. N’étant pas conscients de leur potentiel, ils se débarrassent généralement de ces déchets en les brûlant sur place ou en les broyant sur le sol», souligne la Dre Adeline Rezeau, coordinatrice du projet. Afin de faire évoluer la situation, uP_running a mis en place une série d’actions pour combattre cette idée fausse et largement diffusée dans les secteurs agricole et de l’énergie qui veut que les résidus de bois aient peu de valeur. Des activités à but démonstratif Une des activités clés du projet a été l’organisation de 20 démonstrations de la chaîne de valeur de la biomasse issue d’APPR, soit cinq dans chacun des quatre pays de démonstration choisis (Grèce, Espagne, Italie et Ukraine). Ces démonstrations ont été réalisées par des partenaires dans les domaines agraires et techniques qui ont assisté les nouveaux entrepreneurs intéressés par le fait de commencer à concevoir des plans d’affaires de chaînes de valeur appropriés, souhaitant surmonter les obstacles techniques liés au matériel de récolte ou voulant vérifier la viabilité de leurs chaînes de valeur. «Ceux que nous avons appelé les “forces motrices” d’uP_running sont considérés comme des graines qui incarnent le leitmotiv d’uP_running: “De la biomasse à partir d’APPR, c’est possible”», ajoute la Dre Rezeau. Ces «forces motrices» présentent des profils variés, elles incluent des agriculteurs, des coopératives, des agro-industries, des gestionnaires de déchets, des entreprises de service, et des conseils municipaux. Un entrepreneur par pays de démonstration a reçu un soutien supplémentaire des partenaires d’uP_running afin de lancer la chaîne de valeur qui repose sur la biomasse issue d’APPR. Dans l’ouest de la Grèce, les partenaires soutiendront une centrale électrique fonctionnant à la biomasse en organisant ses opérations logistiques pour collecter les résidus de taille d’olivier et de kiwi. Dans la région de Vinnitsa en Ukraine, une exploitation agricole ayant signé un contrat avec une entreprise de services projette de produire plus de 2 500 tonnes de pellets par an à partir de la collecte des résidus de taille des pommiers. Par ailleurs, une autre exploitation basée en Italie fournit un nouveau service aux agriculteurs locaux qui couvre toute la chaîne de production des agripellets: broyage des résidus de taille, collecte, stockage, transport et production des pellets. Partager l’expérience en matière de biomasse issue d’APPR Le tout récemment lancé Observatoire, est une plateforme en ligne en huit langues qui a pour but d’enregistrer et d’afficher les «expériences» liées à la biomasse issue d’APPR du monde entier. Il inclut des calculs pour mesurer le potentiel de biomasse issue d’APPR par champ, ainsi que des exemples de collecte mécanisée des résidus de taille et de chaînes de valeur commerciales existantes. Les utilisateurs intéressés peuvent en apprendre davantage sur la quantité de biomasse issue d’APPR produite (tonnes par hectare) dans certains endroits spécifiques pour différents types de cultures, sur la performance des machines de récolte (combien de tonnes par heure ont été collectées), et sur les chaînes de valeur d’APPR qui existent aujourd’hui en Europe. Dix des chaînes de valeur d’APPR existantes ont été sélectionnées en tant que cas d’école: leurs facteurs de succès et les expériences vécues seront la base d’enseignements précieux, à reproduire ou à améliorer.

Mots‑clés

uP_running, biomasse, chaîne de valeur, résidus de bois, source d’énergie, agriculture, résidus de culture, taille agricole et élimination des plantations, centrale électrique fonctionnant à la biomasse

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application