Skip to main content

Compact methanol reformer test-design construction and operation of a 25 kW unit

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les voitures au méthanol arrivent bientôt

Dans un très proche avenir, dès 2004 selon Daimler-Chrysler et GM/Opel, les piles à combustible à électrolyte polymère (PEMFC) pourraient représenter l'alternative la plus acceptable, du point de vue écologique, aux carburants conventionnels.

Technologies industrielles

Nos voitures utiliseront dans un très proche avenir une pile à combustible à électrolyte polymère (PEMFC) et un moteur électrique offrant, par rapport aux meilleurs moteurs à combustion interne, une efficacité énergétique accrue et une réduction considérable des émissions. Le méthanol est considéré comme le meilleur carburant pour ces systèmes, en termes de disponibilité, de coût et de sécurité. Selon Daimler-Chrysler et GM/Opel, la commercialisation à grande échelle débutera dès 2004. Les principaux constructeurs japonais envisagent quant à eux leur entrée sur le marché dans une vingtaine d'années. L Le projet implique la conception, la construction et l'exploitation d'un moteur de voiture composé d'un reformeur de méthanol compact avec épuration de gaz combiné à une pile PEMFC avec leurs interfaces. Le but était d'obtenir une unité complète dont le poids/volume serait inférieur à 4/5 kg/l par kW, le coût inférieur à 100-200 ECU par KW, les émissions inférieures aux normes ULEV. Les partenaires Haldor Topsoe A/S, KFA Julich et SIEMENS ont jusqu'à présent acquis un grand savoir-faire et certaines des unités devraient pouvoir être utilisées à plus court terme pour d'autres applications (installations PEMFC stationnaires ou maritimes). En résumé, les avantages prévus pour la société seront une baisse de la pollution, une plus grande efficacité de conversion énergétique et une moins grande dépendance par rapport aux produits pétroliers.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application