Skip to main content

Identification of novel protein kinases required for meiosis

Article Category

Article available in the folowing languages:

La bonne régulation essentielle à la production de cellules germinales

La ségrégation anormale des chromosomes pendant la méiose est la principale cause de stérilité, de fausses couches, de malformation congénitale et de troubles génétiques.

Santé

La méiose est un cycle cellulaire spécifique qui divise par deux le nombre de chromosomes permettant la reproduction sexuelle. Le processus impliquant le mouvement des chromosomes vers des pôles opposés de la cellule pendant la reproduction cellulaire (la ségrégation méiotique des chromosomes) est très complexe. Il montre également l'importance des mécanismes régulateurs qui assurent le bon fonctionnement des protéines impliquées dans la production des cellules germinales (méiose). Le projet NPKM («Identification of novel protein kinases required for meiosis») étudiait les protéines kinases essentielles à la croissance mitotique qui sont nécessaires pour la ségrégation des chromosomes pendant la méiose. Pour surmonter les obstacles liés à l'utilisation des allèles sensibles à la température (une forme alternative d'un gène situé sur un point précis d'un chromosome spécifique), les chercheurs ont eu recours à une stratégie chimique génétique. Ainsi ils ont pu utiliser des inhibiteurs de petites molécules pour restreindre l'activité de protéines kinases essentielles et étudier leurs fonctions régulatrices pendant la méiose. NPKM est parvenu à identifier huit protéines kinases essentielles dans Schizosaccharomyces pombe (levure à fission). Les résultats se sont révélés aussi impressionnants que bénéfiques. Les mutants conditionnels de protéines kinase sensibles à l'analogue créés pour l'étude sont à libre disposition des autres chercheurs. Ceci contribuera à traiter d'autres questions importantes dans divers domaines de la biologie cellulaire et donnera aux scientifiques la possibilité de révéler des mécanismes moléculaires jusqu'ici cachés des protéines kinase. En outre, une meilleure compréhension de la façon dont sont régulées les protéines impliquées dans la méiose pourrait révéler le lien étroit dans la régulation de ces processus. Ceci donnera lieu à de nouvelles façons d'étudier et de développer des interventions thérapeutiques dans des cas de ségrégation de chromosomes «défectueuse» pendant la méiose.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application