Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La recrudescence de l'innovation dans la transformation des aliments

L'UE renforce l'innovation dans le traitement des aliments. Le projet financé a pour objectif de satisfaire durablement les besoins nutritionnels d'une population croissante au cours des prochaines décennies.

Technologies industrielles

Le secteur alimentaire évolue rapidement et devient plus innovant que jamais grâce aux avancées réalisées dans les biotechnologies, les nanotechnologies et même les technologies de l'information et de la communication. Malgré la position de leader de l'Europe dans la recherche scientifique dans le secteur de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, ses projets de recherche et de développement (R&D) ne sont pas suffisamment commercialisés. Pour renforcer la compétitivité à l'échelle mondiale des entreprises du secteur des aliments et des boissons, et les encourager à innover, il faut soutenir l'échange de connaissances en matière de techniques alimentaires, y compris entre les universités et l'industrie. Telle était la mission du projet HIGHTECH EUROPE (European network for integrating novel technologies for food processing) financé par l'UE. Tout en tenant compte du fait que le secteur alimentaire est fragmenté, réglementé et dominé par les petites et moyennes entreprises, le projet a encouragé le transfert de technologies et l'échange de connaissances entre les parties prenantes. Il a rassemblé 22 partenaires venant d'organisations nationales et régionales, de fédérations et d'institutions universitaires, pour créer des chaînes et des réseaux de transfert des connaissances. Il a aussi permis de concevoir et mettre en place le Food Tech Innovation Portal. Ce portail de connaissances propose des outils pour rattraper les retards dans les processus de développement en aidant à mieux comprendre comment interfèrent les sources d'innovation et les opérations de traitement des aliments. Les membres du projet ont constitué une Associated Membership Platform destinée à identifier les parties prenantes qualifiées des entreprises et des universités pour mettre en place de puissants réseaux. Ils ont ainsi soutenu l'intégration à long terme des activités européennes de R&D dans le traitement haute technologie des aliments. L'équipe a également rédigé des directives sur la façon dont les entreprises pourraient rationaliser l'innovation et la gestion, et produit un rapport sur l'adoption des nouvelles techniques de traitement par les consommateurs. Les activités du projet ont aussi soutenu le transfert de connaissances par le biais de réunions en ligne, d'ateliers technologiques et d'innovation, de conférences sectorielles et de prix récompensant l'innovation. Autre résultat marquant, le projet HIGHTECH EUROPE a étudié la faisabilité de certaines techniques dans le secteur, et préparé la rédaction d'un livre blanc sur le traitement haute technologie des aliments en Europe destiné aux entreprises et aux décideurs. Disponible en ligne, ce document explore les avantages et les inconvénients des hautes technologies et autres techniques de traitement des aliments, en examinant plus particulièrement les obstacles et les utilisations futurs. Le projet a défini deux orientations claires pour l'avenir du réseau HighTech Europe. Il préconise de le renforcer et de maintenir et améliorer le portail Food Tech Innovation, même après la fin du projet. Les résultats du projet HIGHTECH EUROPE devraient apporter des ressources alimentaires sûres pour les citoyens européens et des autres régions dans les années à venir.

Mots‑clés

Innovation, traitement des aliments, secteur alimentaire, HIGHTECH EUROPE, Food Tech Innovation

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application