Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les interfaces utilisateur projetées rendent les réunions de travail amusantes

Des chercheurs étudient comment les interfaces utilisateur projetées peuvent rendre les réunions de travail et les expositions d'art plus interactives.

Économie numérique

Des scientifiques de l'université d'Edimbourg au Royaume-Uni ont développé des interfaces basées sur des objets réels, tels que des feuilles de papier, ainsi que des modalités d'interaction utilisant des personnages virtuels projetés, notamment des animaux qui grimpent aux murs, pour rendre plus agréable la participation à des réunions de travail, ainsi que pour une utilisation dans les industries créatives et les expositions artistiques. Dans le cadre du projet NIPUI («Natural interaction with projected user interfaces»), ils ont créé des unités de projection contrôlables pour la projection de documents virtuels sur du vrai papier. Cependant, une fois la construction d'un prototype d'interface de ce type réussie, il est vite apparu que la résolution des projecteurs était insuffisante pour projeter des documents sous forme de feuilles de papier A4 lisibles. Depuis, ils ont amélioré ce point en utilisant un projecteur haute définition dans un second prototype. L'équipe d'Edimbourg a également cherché à améliorer les interfaces utilisateur projetées pour permettre la projection de personnages virtuels sur les surfaces des salles. Selon eux, les personnages virtuels peuvent fournir une interface utilisateur «innovante, puissante et amusante», notamment s'ils sont combinés avec des technologies de la voix. Par conséquent, dans le cadre du projet, ils ont développé un système qui leur permet de modéliser la salle comme un ensemble de surfaces représentant les surfaces physiques sur lesquelles vivent les personnages. Ils ont utilisé comme personnages des dessins d'animaux qui peuvent grimper sur les murs (notamment des geckos) et, pour les rendre plus crédibles, ils ont simulé leurs déplacements, en particulier leurs mouvements de pieds, sur la surface. Pour que le personnage «parle», ils ont utilisé la synthèse vocale pour synchroniser le mouvement des lèvres du personnage avec la voix réellement entendue. Ils ont également utilisé un haut-parleur hypersonique, qui est un système de haut-parleur directionnel qui permet de diriger un son comme un rayon lumineux, pour donner l'impression que le son sort de la bouche du personnage.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application