Skip to main content

Identities in Transition: Understanding ethnicity and its intersection with gender, religious affiliation and socio-economic position in comparative perspective

Article Category

Article available in the folowing languages:

Formation de l'identité dans les groupes ethniques minoritaires

Une étude plus approfondie de la façon dont les membres des minorités ethniques forment leur identité, par rapport à leur sexe et à leur religion, pourrait renforcer la cohésion sociale dans une Union européenne en expansion.

Changement climatique et Environnement

Le projet Transid («Identities in transition: Understanding ethnicity and its intersection with gender, religious affiliation and socio-economic position in comparative perspective») visait une série d'étude à l'intersection entre l'identité ethnique, le genre, la religion et la catégorie socioéconomique. L'équipe financée par l'UE a appliqué une approche comparative afin d'étudier le rôle du contexte national dans l'identification ethnique et religieuse. L'équipe a cherché à amasser des connaissances sur la façon dont s'établit l'identité des membres de groupes ethniques minoritaires, et se modifie au cours des générations. L'étude a également examiné l'influence du sexe sur l'identification. Les chercheurs ont conduit une étude approfondie de la littérature ainsi que des sources de données dans divers pays. Il s'agissait de l'European Social Survey, de données d'immigration en Hollande, et d'études sur la force de travail menées en Espagne, en France et au Royaume-Uni. Le projet s'est assuré de plusieurs collaborations continues, garantissant la poursuite et le développement du programme de travail avec le temps. Les chercheurs ont obtenu des renseignements significatifs en matière d'identification ethnique et religieuse, de processus sociaux en rapport avec le sexe, et d'inégalités ethniques. Les résultats de Transid soulignent entre autres la présence d'inégalités économiques dans les groupes de femmes de minorités ethniques, comment l'ethnisme et le niveau financier se renforcent mutuellement dans le développement de réseaux sociaux de minorités, et comment on peut mieux comprendre l'inégalité dans les groupes minoritaires en se plaçant à intersection de l'ethnisme et de l'affiliation religieuse dans les minorités. Les résultats de l'étude sont importants pour la rédaction de politiques comme pour la société civile.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application