Skip to main content

Europen Nuclear Education Network Training Schemes

Article Category

Article available in the folowing languages:

Maintenir une masse critique au niveau du personnel du secteur nucléaire en Europe

L''Europe connaît ce que l''on appelle un «renouveau du nucléaire», bien que ce processus soit gêné par une pénurie de professionnels qualifiés. Un projet financé par l''UE s''est fixé des objectifs très ambitieux dans le domaine de la formation afin de combler cette lacune.

Énergie

La recherche nucléaire fait face à un double enjeu en Europe: Le vieillissement de la main-d''œuvre et l''urgence des nouvelles limites dans les connaissances. Pour s''assurer qu''une nouvelle génération de chercheurs émerge afin de prendre le relais des personnes approchant de la retraite et pouvant poursuivre ce renouveau du nucléaire, il faudra disposer d''une formation efficace et systématique de haut niveau. En s''appuyant sur le succès d''un précédent projet financé par l''UE, le projet ENEN-III («European nuclear education network training schemes») a cherché à faciliter l''émergence d''un nouveau cadre de chercheurs spécialisés dans le nucléaire pouvant maintenir les centrales actuelles et contribuer au développement d''installations de nouvelle génération. Financé par le programme EURATOM (Communauté européenne de l''énergie atomique) du septième programme-cadre de l''UE (7e PC), ENEN-III s''est penché sur quatre formes de formation. La première concernait une formation de base sur des thèmes nucléaires spécifiques pour des ingénieurs non spécialisés dans le nucléaire et des professionnels du secteur nucléaire, tels que l''ingénierie des programmes, de la performance, de la conception et la sûreté. La seconde était une formation technique spécifique dédiée aux enjeux touchant les centrales nucléaires de troisième génération, à savoir le génie des systèmes et des procédés, ainsi que l''ingénierie de l''évaluation de l''analyse de la sécurité. La troisième portait sur les enjeux liés à la construction de centrales nucléaires de troisième génération, dont les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation ainsi que la construction de circuits de fluides. Le quatrième et dernier domaine de formation portait sur les concepts et la réalisation de réacteurs nucléaires de quatrième génération à des températures élevées et qui requièrent donc des systèmes de refroidissement innovants. ENEN-III a d''une part conçu un cadre solide pour cette recherche et d''autre part a développé un système pour la reconnaissance mutuelle afin de faciliter la mobilité des chercheurs spécialisés dans le nucléaire en UE. Avec un tel système, l''Europe peut faire face aux difficultés relatives à la pénurie de personnel dans le secteur du nucléaire et accélérer les progrès vers l''énergie nucléaire de prochaine génération.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application