Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La structure 3D des récepteurs adrénergiques

Un groupe de recherche européen étudie comment obtenir la structure cristalline des récepteurs adrénergiques. Le fait de connaître la structure tridimensionnelle du récepteur pourrait faciliter la conception de médicaments destinés à bloquer ou activer sa fonction.

Technologies industrielles

Les récepteurs adrénergiques sont essentiels à notre physiologie, et sont exprimés par divers types de cellules. Chez l'homme, on trouve neuf variantes de récepteurs adrénergiques, dont les fonctions et la pharmacologie sont différentes. Les récepteurs adrénergiques sont des cibles médicamenteuses importantes pour soigner diverses maladies, l'étude de leur structure aidera donc les scientifiques à comprendre leurs particularités pharmacologiques. Cependant, ce n'est que récemment que l'on a déterminé la structure tridimensionnelle des récepteurs bêta 1 et bêta 2. Le projet ADRENERGIC RECEPTORS («Crystallization and structure determination of adrenergic G protein-coupled receptor subtypes»), financé par l'UE, propose d'aller de l'avant et d'obtenir la structure cristalline d'autres récepteurs adrénergiques, bêta et alpha. Pour obtenir les récepteurs stables nécessaires à la cristallisation, les chercheurs expriment des mutants thermostables, ou fusionnent les récepteurs avec de petites protéines solubles. Ces systèmes d'expression de récepteurs sont introduits dans des cellules de mammifères ou d'insectes, et les récepteurs produits sont extraits puis purifiés par chromatographie d'affinité. Les expériences de cristallisation se poursuivent aussi avec l'ajout de molécules antagonistes. Les analyses par spectroscopie RMN devraient apporter des informations sur la raison structurelle de la sélectivité des ligands. En outre, ceci permet d'étudier les changements dynamiques survenant dans les récepteurs après la liaison du ligand. Vu la difficulté du processus de cristallisation, les travaux du projet ADRENERGIC RECEPTORS représentent des progrès notables. En outre, la connaissance de la structure 3D de ces récepteurs permettrait de concevoir des médicaments efficaces, éventuellement avec moins d'effets secondaires.

Mots‑clés

Structure cristalline, récepteurs adrénergiques, médicament, chromatographie d'affinité, spectroscopie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application