Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

CORDIS Express: La recherche se concentre sur la santé et l'alimentation

Cette édition de CORDIS Express se penche sur les défis concernant la santé auxquels nous devons faire face et sur de nombreux efforts de recherche financés par l'UE dans le but de relever ces défis.

Notre santé est notre richesse. Cette phrase peut paraître banale mais elle recèle une importante vérité, et quiconque a souffert d'une maladie douloureuse ne peut qu'être d'accord. Toutefois, nombreux sont les éléments qui menacent notre santé. Des maladies infectieuses et d'importantes pandémies peuvent se répandre indistinctement dans des communautés entières, parfois sans crier gare. La recrudescence actuelle du virus de l'Ebola en Afrique de l'Ouest, par exemple, est l'épidémie la plus vaste et la plus complexe depuis la découverte du virus en 1976. Et les risques ne se limitent pas à un pays ou à un continent; le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que cette recrudescence représente une urgence de la santé publique de portée internationale. Parallèlement, l'énorme fardeau des maladies chroniques et dégénératives continue de croître au fur et à mesure que la population européenne vieillit. En effet, les maladies chroniques (des conditions de longue durée telles que le diabète et la maladie cardiaque qui peuvent être contrôlées mais pas guéries) représentent la cause majeure de décès prématuré à travers le monde, même dans des endroits où les maladies infectieuses sévissent. Le risque considérable posé par la résistance antimicrobienne représente également une inquiétude croissante. Ces défis en termes de santé peuvent sembler impressionnants mais n'oublions pas les progrès importants effectués par nos chercheurs, décideurs politiques et travailleurs actifs dans le domaine de la santé ces dernières années. Mondialement, l'espérance de vie moyenne est passée de 48 à 66 ans depuis 1955. Et bien que l'épidémie de VIH reste un défi de la santé majeur au niveau mondial, on enregistre un déclin du nombre de décès liés au sida à travers le monde et un meilleur niveau de santé et une espérance de vie prolongée sont désormais possibles pour les personnes infectées. De plus, le monde médical cherche à réduire de moitié la mortalité de la tuberculose (TB) des taux de 1990 d'ici 2015. La recherche et l'innovation européennes dans le domaine de l'alimentation et de la santé jouent un rôle dans les efforts visant à faire face aux défis de santé. Qu'il s'agisse d'améliorer l'alimentation, de garantir une décontamination adéquate ou d'explorer des remèdes et des traitements pour la maladie, les projets de recherche de l'UE constituent un investissement pour la santé et, à terme, pour des travailleurs en bonne santé, une économie saine et des dépenses publiques pour la santé réduites. C'est pourquoi les deux premières années d'Horizon 2020, l'UE investira environ 1 200 millions d'euros pour faire face au défi de la santé, du changement démographique et du bien-être. Parmi les appels ouverts figure notamment les activités de coordination de la santé et la personnalisation de la santé et des soins (uniquement en anglais). Nombreux sont les projets de recherche financés par l'UE qui se concentrent sur la santé et l'alimentation à l'heure actuelle. Cette édition de CORDIS Express se penche sur certains de ces efforts. - 3D food printing technology to help people with chewing difficulties (uniquement en anglais) - Promouvoir les effets positifs de l'alimentation sur la santé - Un système de décontamination sans produits chimiques pour les fruits et légumes - Tendances scientifiques: Un patch cutané pour surveiller votre santé - Aider les PME dans le domaine de la santé - Une ouverture pour l'innovation dans les systèmes de soins - Des statistiques pour soutenir un vieillissement en bonne santé

Pays

Belgique