Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un projet de l'UE utilise une analyse prospective pour s'attaquer aux grands défis du futur

Le récent atelier du projet FLAGSHIP a discuté des scénarios et des recommandations politiques pour faire face aux futurs défis économiques, environnementaux et sociaux.

À neuf mois de la fin du projet FLAGSHIP, l'équipe se focalise sur la dernière ligne droite. Et le récent atelier de FLAGSHIP à Bruxelles était l'occasion idéale de partager et de discuter des résultats, avant de les finaliser pour en faire des recommandations politiques. Andrea Ricci, de l'Istituto di Studi per l'Integrazione dei Sistemi (ISIS) en Italie, et coordinateur du projet, a présenté les travaux du proejet qui, pendant plus de deux ans, a cherché à réaliser une «analyse prospective des grands défis de la société et des politiques innovantes». Dans cette approche prospective, les chercheurs de FLAGSHIP s'appuient sur des informations antérieures et présentes ainsi que sur les opinions des parties prenantes, pour donner une idée de la nature, du niveau, des probabilités et de la chronologie des défis pertinents. Carlo Sessa, également de l'ISIS, a décrit comment l'équipe a utilisé une approche hautement participative et itérative afin de développer deux visions intitulées Metamorphosis et Perseverance, qui définissent le cadre de familles de récits narratifs et scénarios pour le futur de l'Europe jusqu'en 2050. Les scénarios envisagés sont actuellement testés via des modèles logiques. L'équipe estime, entre autres facteurs, que le déroulement de ces scénarios sera influencé par des points et évènements de bifurcation survenant de 2020 à 2030 dans des domaines comme la démographie, l'enseignement, les technologies et les changements socio-économiques. Oriol Biosca, du MCRIT en Espagne, décrit l'approche de méta-modélisation qui a permis à l'équipe de bâtir les visions à partir de représentations simplifiées de macro-variables comme: Bien-être = Affluence + Cohésion (indice d'inégalité) + Environnement (efficacité des ressources). L'approche par méta-modèle contribue à valider la cohérence des récits narratifs en cours de développement. Plusieurs intervenants, dont Baptiste Boitier et Paul Zagamé de SEURECO en France, Kishore Dhavala du Basque Centre for Climate Change (BC3) en Espagne, et Olga Ivanova de TNO aux Pays-Bas, se sont succédé pour discuter de la façon dont l'équipe est passée des récits narratifs aux scénarios de FLAGSHIP en modélisant en détail les aspects économiques, de l'environnement et de l'efficacité des ressources. Les deux visions englobant les scénarios FLAGSHIP présentent des différences nettes, bien qu'elles soient toutes deux considérées comme «possibles et acceptables». La vision Persévérance est influencée par une réflexion conventionnelle basée sur les projections des tendances actuelles. Dans ce contexte, la croissance du PIB reste l'objectif principal des décideurs, et les politiques tendent à être réactives plutôt qu'à anticiper les changements à venir. La vision Metamorphosis est considérée comme étant de «nature plus audacieuse et normative». Elle se caractérise par un changement fondamental et systémique pour bâtir un futur globalement plus juste, plus légitime et plus durable d'un point de vue environnemental. Cinzia Alcidi, du Centre d'études de la politique européenne (CEPS) en Belgique, a conclu l'atelier en évaluant comment transformer les résultats de FLAGSHIP en recommandations politiques, soulignant la différence entre l'approche anticipative (Metamorphosis) ou réactive (Perseverance). Dans une note politique publiée à la fin de l'an dernier, l'équipe de FLASGHIP présentait les principales caractéristiques des deux visions, afin «d'identifier les domaines d'où pourraient émerger une dynamique de transformation» favorisant ou contrariant certains scénarios futurs. Au terme du projet en décembre, l'équipe aura publié un ensemble de recommandations politiques pour soutenir les institutions européennes et toutes les parties prenantes dans l'exploitation du potentiel de transition et de changement pour le futur de l'UE. Les discussions et les réactions et commentaires suites à l'atelier de clôture de ce mois seront intégrés à ces recommandations. L'équipe a également tenu compte des publications disponibles en matière d'analyses prospectives rapport FLAGSHIP, avec l'ambition de contribuer à améliorer les approches méthodologiques dans ce domaine, grâce au développement d'un ensemble perfectionné d'outils, de méthodes et des modèles, quantitatifs et qualitatifs.

Pays

Italie

Articles connexes

16 Decembre 2015
Brussels, Belgique

24 Juin 2019