Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Malgré l'agitation sociale, ASREN continue de faire progresser l'e-infrastructure en région arabe

Le Dr Talal Abu-Ghazaleh a exposé à Bruxelles comment les travaux d'ASREN connectent les instituts de recherche arabes, et son enthousiasme pour la coopération dans la recherche avec l'UE.

S'exprimant lors de la récente conférence finale du projet CHAIN-REDS à Bruxelles, le Dr Abu-Ghazaleh, président du réseau Arab States Research and Education Network (ASREN), a commencé en saluant le «soutien continu de la Commission européenne à la recherche et au développement dans notre région». Le projet EUMEDCONNECT2, financé par l'UE de 2008 à 2011, a catalysé la formation et l'établissement d'ASREN, aujourd'hui un partenaire principal du projet EUMEDCONNECT3 en cours. ASREN rapproche des réseaux nationaux de recherche et d'enseignement (National Research and Education Networks, NREN) de la région et leurs partenaires, afin de mettre en place, de gérer et d'étendre des e-infrastructures pan-arabes pour les communautés de recherche et d'enseignement. Il cherche aussi à dynamiser la recherche scientifique et la coopération en fournissant des e-infrastructures et des e-services. Depuis sa fondation officielle en 2011, l'association a été impliquée dans plusieurs projets de l'UE, dont CHAIN-REDS. Cette coopération l'aide à progresser vers son but consistant à «poser les bases d'une plateforme offrant un accès transparent». Le Dr Abu-Ghazaleh soulignait: «Sans le financement de la Commission européenne, nos efforts resteraient insuffisants». ASREN sera aussi un partenaire d'AFRICACONNECT2, qui débute cette année. Le travail d'ASREN est particulièrement important selon le Dr Abu-Ghazaleh, vu le grand nombre de jeunes dans cette région, soit près de 200 millions: «Une e-infrastructure est un moyen de faire avancer la recherche et l'innovation, et d'offrir des opportunités aux jeunes chercheurs, etc. L'infrastructure numérique est un élément clé de la croissance, également importante pour accéder aux connaissances, par exemple via l'e-learning (apprentissage à distance).» Cependant, les initiatives de recherche et d'innovation ne fonctionnent pas en vase clos, et le Dr Abu-Ghazaleh a souligné les difficultés rencontrées par la région comme le manque de ressources et d'expertise, et tout particulièrement l'instabilité politique qui fait actuellement la une. Cependant, le Dr Abu-Ghazaleh est certain que la région avance vers une nouvelle ère: «Quelle que soit l'instabilité que nous subissons, elle est similaire à celle qu'a connue l'Europe lors de périodes sombres. C'est le début de la renaissance, comme celle qui a eu lieu en Europe.» Il a exhorté l'UE à «nous aider à poursuivre sur cette lancée et à en faire la Renaissance arabe», insistant sur le fait qu'ASREN a toujours atteint ses objectifs malgré les difficultés de ces dernières années. De fait, ASREN a signé en novembre 2014 un accord avec DAMAMAX, l'un des principaux fournisseurs de services de communication et de solutions haut débit, pour connecter ASREN avec le réseau GÉANT en Europe, avec Internet2 aux États-Unis, et avec d'autres réseaux régionaux dans le monde. Via cet accord, un lien à 155 Mbit/s (pour la recherche et l'enseignement) sera assuré entre l'université Talal Abu Ghazaleh d'Amman et le point de présence (PoP) d'ASREN récemment mis en place à Londres. Pour l'avenir, le Dr Abu-Ghazaleh estime que l'association continuera à rapprocher divers acteurs et contribuera à former la prochaine génération de dirigeants. Sa vision est de créer une université réellement internationale, partenaire de toutes les universités agréées du monde et fournissant tous les programmes en ligne. Il veut élargir la couverture de l'enseignement et repousser les limites: «Nous devons démocratiser un enseignement de qualité mondiale, à l'aide du numérique.» Pour plus d'informations, consulter: ASREN http://asrenorg.net/index.php CHAIN-REDS https://www.chain-project.eu/

Pays

Émirats arabes unis, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Tchéquie, Allemagne, Danemark, Algérie, Estonie, Égypte, Grèce, Espagne, Finlande, France, Croatie, Hongrie, Irlande, Italie, Jordanie, Liban, Lituanie, Luxembourg, Lettonie, Maroc, Malte, Pays-Bas, Oman, Pologne, Palestine, Portugal, Qatar, Roumanie, Arabie saoudite, Soudan, Suède, Slovénie, Slovaquie, Somalie, Syrie, Tunisie, Royaume-Uni

Articles connexes