Skip to main content

Killer Whales

Article Category

Article available in the folowing languages:

La spéciation des épaulards

L'épaulard (Orcinus orca) figure parmi les prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire marine. On le retrouve dans tous les océans du monde. Bien qu'il soit considéré comme une espèce unique, certaines variations locales existent et plusieurs types d'épaulards sont reconnus.

Changement climatique et Environnement

Le projet KWAF10 («Killer whales»), financé par l'UE, a étudié les fondements génétiques de la différence phénotypique ainsi que le rôle de la sélection écologique dans l'espèce. Le phénotype de l'orque représente la combinaison de ses caractéristiques observables (traits). Le projet KWAF10 vise donc à analyser les raisons évolutives des variations phénotypiques parmi les populations d'épaulards. Un ensemble de données génomiques global a été utilisé pour générer une base d'analyse à l'échelle du génome. Les chercheurs ont étudié les variations nucléotidiques sur l'ensemble du génome chez plusieurs orques afin de déterminer l'historique de la population de l'espèce. Ils ont donc tenu compte des migrations actuelles et passées, de l'évolution des champs d'action et de leur adaptation à un environnement en mutation. Le système de séquençage de l'ADN à haut débit permet de répondre aux questions sur la génétique de l'évolution, la conservation et des populations pour un grand nombre d'espèces. Bien que l'épaulard ne soit pas une espèce modèle, elle a été choisie, car elle est suffisamment connue pour valider la technique et fournir une hypothèse exploitable. La technique de séquençage de l'ADN a permis d'isoler les gènes soumis à une pression sélective et les associer à des traits phénotypiques. Par ailleurs, les chercheurs ont séquencé l'intégralité du génome de l'épaulard; le premier génome complet d'un mammifère marin. KWAF10 a fourni des informations sur l'adaptation du génome des mammifères face à l'environnement marin. Il a également permis aux scientifiques de mieux comprendre la divergence des régions génomiques lors du processus de spéciation.

Mots‑clés

Spéciation, épaulard, Orcinus orca, différence phénotypique, sélection écologique, séquençage de l'ADN, génétique des populations, mammifère marin, génome des mammifères

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application