Skip to main content

UNIFICATION IN THE LHC ERA

Article Category

Article available in the folowing languages:

Du LHC à la grande unification

Des chercheurs financés par l'UE ont créé un réseau afin de soutenir leur quête de la Théorie unifiée des forces fondamentales, soutenue par l'interprétation théorique des expériences conduites au Grand collisionneur de hadrons (LHC) et ailleurs.

Énergie

Le LHC de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) a repoussé les frontières de l'énergie pour la physique des particules. Dans ce contexte, l'étude de certains sujets est très importante, d'une part pour tester avec précision le Modèle standard lui-même et de l'autre pour le dépasser. Le projet UNILHC («Unification in the LHC era») a ainsi cherché à étudier la physique au-delà des formes classiques du Modèle standard (forte, faible et électromagnétique). Il visait une description pleinement unifié des états fondamentaux de la matière et de leurs interactions. La recherche fondamentale au LHC porte sur l'origine de la masse, la supersymétrie, la physique des saveurs et l'exploration de nouvelles dimensions de l'espace. Les chercheurs ont également abordé des problèmes cosmologiques et astrophysiques de la physique au-delà du modèle standard, la théorie et la phénoménologie des cordes, et la gravité quantique. Des progrès notables ont été enregistrés dans tous les principaux axes de recherche. Les chercheurs ont notamment découvert de nouvelles méthodes pour aborder le problème de la hiérarchie de la masse, étudié les candidats pour la matière noire, et décelé de nouvelles symétries discrètes dans des extensions du Modèle standard. Ils ont aussi obtenu des résultats pour les masses des fermions et les oscillations des neutrinos dans le cadre de symétries discrètes non-abéliennes. En outre, les travaux ont conduit à de nouveaux modèles de l'inflation et à des perturbations de la densité, ainsi qu'à de nouvelles théories de champ efficace pour les compactifications des cordes. Le réseau a été structuré afin de développer les compétences de jeunes chercheurs dans la recherche et des domaines complémentaires, assurant leur mobilité et élargissant leurs perspectives de carrière. Les membres du projet ont diffusé leurs résultats en publiant 1400 articles et en participant à plus de 500 rencontres scientifiques internationales dont des conférences, des ateliers et des écoles du réseau.

Mots‑clés

Grand collisionneur de hadrons, physique des particules, Modèle standard, force électromagnétique, origine de la masse, théorie des cordes, gravité quantique, matière noire

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application