Skip to main content

Exploitation of microalgae diversity for the development of novel high added-value cosmeceuticals

Article Category

Article available in the folowing languages:

La transformation des micro-algues en maquillage

Il existe plus de 30 000 espèces de micro-algues marines, mais pratiquement aucune d'entre elles n'ont été étudiées en tant que produits alimentaires pour l'homme et les animaux et en cosmétiques. Des chercheurs financés par l'UE ont cultivé et transformé des micro-algues pour créer une source de nouveaux produits chimiques et d'enzymes pour des produits cosmétiques.

Alimentation et Ressources naturelles
Santé

Un potentiel inexploité pour les ingrédients à base d'algues dans l'industrie cosmétique s'appuie sur la manipulation et le ciblage des ingrédients pour s'adapter de plus en plus aux spécifications des produits niches. Dans l'industrie cosmétique, les micro-algues peuvent être exploitées soit comme extraits bruts naturels (extrait multifonctionnel), soit comme des produits purifiés spécifiques (métabolites secondaires bioactifs, polysaccharides, enzymes). Le projet ALGAECOM (Exploitation of microalgae diversity for the development of novel high added-value cosmeceuticals) a exploré de nouvelles espèces de micro-algues pour des cosméceutiques potentiels. Ces derniers sont des composants qui peuvent être utilisés comme produits cosmétiques mais ayant également une activité biologique bénéfique. Les partenaires du projet ont établi des systèmes nécessaires pour découvrir de nouveaux composés, y compris une plateforme haut débit pour étudier les composés et les enzymes dans de nouvelles espèces d'algues. Ils ont également développé les protocoles nécessaires pour extraire des polysaccharides algaux, et dépister l'activité enzymatique utile et tester de nouveaux composants pour leur bioactivité. En outre, les chercheurs ont créé les conditions nécessaires à la production à échelle industrielle de diverses micro-algues. Les principales réalisations du consortium comprenaient le séquençage du génome entier des espèces de micro-algues présentant une valeur marchande Tetraselmis chuii et le développement de plateformes métabolomiques et catalomiques haut débit pour l'analyse de la biologie des micro-algues dans différents régimes de culture et conditions de stress. ALGAECOM a également mis au point un protocole de traitement en aval pour l'extraction et la purification des enzymes et des protéines de micro-algues. En outre, les scientifiques ont mis en place des protocoles d'extraction pour les polysaccharides des micro-algues et mené une étude approfondie de leurs structures, dans le cadre de leur application potentielle comme des ingrédients bioactifs dans les produits cosmétiques. Ils ont également mis en place des dépistages pour les nouveaux enzymes capables de dépolymériser les polysaccharides des micro-algues. ALGAECOM a utilisé ces nouveaux outils pour rechercher de nouveaux composés bioactifs potentiels. Les composants prometteurs seront améliorés davantage en produits «cosméceutiques» commercialement disponibles. Le projet a renforcé la capacité de l'Europe dans le domaine des micro-algues en consolidant les liens entre le monde académique et de l'industrie et les chercheurs au niveau des dernières techniques de biotechnologie.

Mots‑clés

Micro-algues, cosmétique, extraits bruts naturels, bioactif, ALGAECOM, cosméceutiques

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application