Skip to main content

TransCure - International Fellowship Program on Translational Research

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le réseau de recherche translationnelle européenne

Les protéines de la membrane dysfonctionnelles peuvent causer des conditions chroniques telles que le cancer, l'ostéoporose, la neurodégénération et des maladies cardiaques. Les chercheurs de l'UE cherchent à prévenir ou à traiter de telles conditions via une plateforme de recherche translationnelle puissante.

Santé

Vingt groupes de recherche d'universités suisses ont uni leurs forces dans le cadre du programme international de bourses intégré à TRANSCURE, qui fait partie du programme du programme des Pôles de recherche nationaux (PRN). Grâce au financement de la fondation scientifique suisse et de l'UE, le projet IFP TRANSCURE («TransCure - International Fellowship Program on Translational Research») vise à faciliter la formation d'une plateforme efficace de recherche pluridisciplinaire. Depuis sa création en mai 2012, le programme international de bourses TRANSCURE a posé les fondements pour une recherche translationnelle continue avec un réseau qualifié de recherche interdisciplinaire en biologie, biologie structurelle et en chimie. Déjà, 14 boursiers en post-doctorat ont été recrutés pour une période de 3 ans à travers 2 appels. Des percées considérables ont été effectuées afin d'élucider la fonction des transporteurs et canaux importants de la membrane d'un point de vue thérapeutique. Par exemple, les boursiers ont réussi à déterminer la structure 3D d'une protéine transporteuse et identifié des composants prometteurs visant différentes protéines. Les résultats de la recherche devraient aboutir à de nouvelles options de traitements pour des conditions humaines chroniques grâce au développement de médicaments de prochaine génération. Une telle plateforme de recherche translationnelle renforcera les compétences et la compétitivité des chercheurs participants en Europe, tout en stimulant leurs carrières. Cela devrait également garantir que l'UE concurrence ou surpasse les États-Unis en termes d'innovations pharmaceutiques au niveau universitaire.

Mots‑clés

Recherche translationnelle, protéines membranaires, boursier international, protéine de transport

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application