Skip to main content

Preclinical proof of concept of AF243 potency to prevent and/or treat sensorineural hearing loss

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une étude préclinique sur la perte d'audition produit des résultats prometteurs

Les problèmes auditifs touchent environ 5 % de la population et un tiers des personnes de plus de 65 ans. Une étude européenne étudie des thérapies préventives et réparatrices concernant la perte d'audition.

Santé

L'audition dépend de l'intégrité de l'épithélium sensoriel se trouvant dans la partie auditive de l'oreille interne. Les pertes d'audition surviennent lorsque les cellules cillées sensorielles (HC) meurent et/ou que les neurones du ganglion spiral (SGN) dégénèrent. En conséquence, les nouveaux médicaments présentant des propriétés protectrices et/ou régénératrices pour les HC et/ou les SGN présentent un potentiel thérapeutique élevé pour les pertes d'audition. Coordonné par la société AFFICHEM et financé par l'UE, le projet AFHELO (Preclinical proof of concept of AF243 potency to prevent and/or treat sensorineural hearing loss) a évalué l'efficacité de l'AF243, un puissant inducteur de la différenciation cellulaire. L'équipe s'est penchée sur la finalisation de l'étude préclinique en évaluant le mécanisme d'action, l'efficacité sur les modèles murins de perte d'audition due par le bruit, l'absorption, le métabolisme et l'excrétion du médicament, ainsi que sa toxicité. Un autre objectif consistait à mieux comprendre la façon dont apparaît une perte précoce de l'audition. Des études in vivo sur les souris ont montré qu'une déficience de la production du facteur de croissance 1 de type insuline (IGF-1) entraînait une susceptibilité accrue à la perte d'audition due au bruit, l'âge constituant un facteur d'aggravation. Une carence en acide folique conduisait à une perte précoce de l'audition, ce qui montre que de mauvaises habitudes alimentaires peuvent avoir des conséquences profondes sur la progression de la perte d'audition. Les chercheurs ont optimisé la procédure de synthèse chimique pour obtenir un sel hydrosoluble d'AF243 à l'échelle du gramme. Ils ont également identifié un récepteur nucléaire, impliqué dans l'homéostasie du cholestérol, l'inflammation, la différenciation neuronale et la neuroprotection, comme cible pharmacologique d'AF243. L'AF243 a induit la ramification in vitro des SGN et protégé in vivo les souris contre la perte d'audition due au bruit. Fait intéressant, l'AF243 produit des effets bénéfiques lorsqu'il est administré oralement aux souris (un mode d'administration adapté aux essais cliniques). Le consortium a également prouvé l'innocuité de l'AF243 à la dose efficace. AFHELO a cherché à étendre les applications thérapeutiques de l'AF243 à deux types majeurs de perte d'audition: celle due au bruit et celle liée à l'âge. Les études précliniques, la pharmacologie, son mécanisme d'action et son innocuité montrent que l'AF243 est un médicament innovant et prometteur pour la prévention et le traitement de la perte d'audition. Le développement d'un nouveau traitement pour prévenir la perte d'audition et/ou la réparation des cellules otiques est une option très intéressante et très attendue par les patients. Les principales réalisations du projet AFHELO permettront, dans un avenir proche, l'évaluation clinique de l'AF243 sur des patients atteints d'une perte d'audition.

Mots‑clés

Préclinique, perte d'audition, AFFICHEM, AFHELO, AF243, hormone de croissance, carence en acide folique

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application