Skip to main content

Rethinking the status of refugees beyond the camp: a Lefortian response to Agamben’s critique of democracy and human rights

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle approche de la démocratie et des droits de l'homme

Des recherches financées par l'Union européenne ont considéré le point de vue des théoriciens libéraux de la démocratie et des penseurs antilibéraux afin de développer un modèle alternatif. Ces travaux sont axés sur l'élaboration d'une meilleure approche de la situation des réfugiés et des migrants en termes de démocratie et de droits de l'homme.

Technologies industrielles

Le projet RECAMP (Rethinking the status of refugees beyond the camp: a Lefortian response to Agamben's critique of democracy and human rights) a en effet tenté de développer une alternative française aux idées conventionnelles concernant les droits de l'homme et la démocratie. Elle s'appuie sur la théorie innovante du philosophe, militant et théoricien politique Claude Lefort et les travaux ultérieurs de ses étudiants, Marcel Gauchet et Pierre Rosanvallon. Le premier est un historien français, philosophe et sociologue, et le second, un intellectuel français et historien dont les travaux s'intéressent à l'histoire de la démocratie et à la justice sociale dans les sociétés contemporaines. S'appuyant sur l'hypothèse que le point de vue anti-libéral est aussi néfaste que le point de vue strictement libéral, leurs recherches ont élargi les travaux de Lefort et son héritage. Par la publication de plusieurs articles et communications, ces recherches soulignent comment l'alternative française apparait plus convaincante en matière de droits de l'homme et de démocratie. Les idées de Lefort ont ainsi été appliquées au statut des réfugiés et à l'état de nature. Cet aspect spécifique des recherches menées dans le cadre de ce projet a été publié et présenté devant différents auditoires en Belgique et au Canada. Un troisième volet est consacré à l'exploration et l'analyse de quatre objections possibles envers la théorie de Lefort. Ces travaux ont été menés à bien pour trois de ces quatre contre-arguments et présenté dans plusieurs articles et communications. La quatrième de ces objections a été le thème d'une communication orale ayant pour thème, la philosophie de l'histoire de Gauchet. Ces travaux ont débouché sur la publication d'un ouvrage de référence, la publication de quatre articles et de quatre chapitres ainsi que sur la soumission d'au moins deux autres articles. La participation des partenaires de cette initiative à de nombreuses conférences internationales ainsi que les nombreux travaux d'archive et de librairie ont permis d'élargir les recherches dans ce domaine particulier. Dans le même temps, de nouveaux réseaux tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Espace européen de la recherche (EER) ont été mis en place. En abordant plus spécifiquement la crise actuelle des migrants, le projet RECAMP a permis l'émergence d'une approche alternative pour les démocraties occidentales confrontées à l'afflux de réfugiés, de demandeurs d'asile et d'immigrés clandestins.

Mots‑clés

Démocratie, droits de l'homme, libéral, réfugiés, migrants, Lefort, justice sociale

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application