Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

PEGASUS aide les Européens à prendre leur envol technique

Dans notre monde en constante évolution, nous sommes devenus dépendants des progrès technologiques pour satisfaire nos besoins. Les chercheurs de l'UE continuent de repousser les limites, contribuant à aider les citoyens et entreprises à atteindre leurs objectifs le plus aisém...

Dans notre monde en constante évolution, nous sommes devenus dépendants des progrès technologiques pour satisfaire nos besoins. Les chercheurs de l'UE continuent de repousser les limites, contribuant à aider les citoyens et entreprises à atteindre leurs objectifs le plus aisément possible. C'est dans ce contexte qu'a été lancé le projet PEGASUS («Integrating engineering processing and materials technologies for the European automotive sector»), financé au titre du domaine thématique «Nanotechnologies et nanosciences, matériaux multifonctionnels basés sur la connaissance et nouveaux procédés et moyens de production» (NMP) du sixième programme-cadre (6e PC) à hauteur de 6 millions d'euros. PEGASUS a développé une nouvelle plateforme logicielle conçue pour soutenir les entreprises automobiles dans leur quête de développer des processus logistiques plus rapides, des technologies et matériaux innovants et des temps de production plus courts. Le point clé de cette innovation est que les coûts et temps de production seront réduits. Il s'agit d'un moment critique pour l'industrie automobile. Avec de nouveaux modèles lancés sur le marché avec des intervals plus courts, les produits sont de plus en plus complexes et les voitures électriques nécessitant des structures automobiles modifiées, les sites de production européens ont besoin de réduire les coûts et d'économiser de l'argent pour maintenir leur compétitivité. Le nouveau Integrated Design and Engineering Environment (IDEE) est un système de logiciel de CAO/GLAO/FAO (conception assistée par ordinateur/génie logiciel assisté par ordinateur/fabrication assistée par ordinateur) associé à une base de données intelligente. Les partenaires de PEGASUS expliquent qu'IDEE évalue les besoins fonctionnels d'un produit et identifie les matériaux appropriés à un stage précoce du processus de développement. Selon les partenaires, si un toit de voiture doit être produit avec un matériau différent, par exemple, un nouveau processus de développement n'est pas nécessaire. Les ingénieurs concepteurs peuvent entrer les données du composant dans leur nouveau système de logiciel, qui évalue les informations et choisit ensuite quels matériaux sont appropriés ainsi que les processus de fabrication. Les partenaires ajoutent que cette plateforme offre des directives d'ingénieurie pour la conception d'outils; ces outils contribueront à la construction du composant. L'équipe PEGASUS a récemment présenté l'utilisation de la plateforme sur un garde-boue équipé d'un feu rouge arrière intégrée d'une diode électroluminescente (LED). «Nous avons utilisé le garde-boue d'une Smart», explique Timo Huber, un scientifique de l'Institut Fraunhofer de technologie chimique (ICT) et membre de PEGASUS. «Notre projet démontre comment ce composant complexe peut être produit plus rapidement et de manière plus rentable avec de nouvelles techniques de traitement, de nouveaux matériaux, outils et de liants. Au lieu d'utiliser des lampes conventionnelles, les partenaires du projet ont intégré aux feux rouges arrières une diode électroluminescente. Cela réduit le nombre de pièces détachées de 8 à 5, et le nombre d'étapes de production de 12 à 5. Des économies en termes de matériaux et de coûts ont également été accomplies en utilisant des lignes d'interconnexions réalisées en polymère électriquement conducteurs. Ces nanotubes de carbone conducteurs conduisent l'électricité du connecteur des diodes électroluminescentes et rendent les structures métalliques conductrices superflues.» L'équipe explique que les composants, dont les feux rouges de diode électroluminescentes, sont assemblés avec un adhésif spécial pour assurer un désassemblage rapide. «De plus, nous avons teint le garde-boue en utilisant des pigments récemment développés conçus à partir de nanoparticules», explique Mr Huber. «Nous avons également pris en compte l'importance de protéger le climat. D'autres développements dans le renforcement local de fibres de composants de véhicules structuraux réduiront le poids ainsi que les émissions de dioxyde de carbone.» Le système IDEE, toujours en développement, devrait être achevé et prêt à la commercialisation dans l'industrie automobile en 2012. Mené par l'unité de projets Asociacion De Investigacion De Materiales Plasticos Y Conexas en Espagne, le consortium de PEGASUS est composé d'experts de Belgique, d'Allemagne, d'Espagne, de France, des Pays-Bas, de Pologne, du Portugal et du Royaume-Uni.Pour de plus amples informations, consulter: PEGASUS: http://www.pegasus-eu.net/ Fraunhofer-Gesellschaft: http://www.fraunhofer.de/en/ Recherche en NMP dans le 6e PC: http://cordis.europa.eu/nmp/whatis.htm

Pays

Belgique, Allemagne, Espagne, France, Pays-Bas, Pologne, Portugal

Articles connexes