Skip to main content

PermeAbility - A non-invasive, side-effect-free diagnostic kit for intestinal disorders

Article Category

Article available in the folowing languages:

Kit de diagnostic pour la maladie inflammatoire de l’intestin

La maladie inflammatoire de l’intestin (MII) se caractérise par une inflammation aiguë de l’intestin grêle entraînant d’importants dommages de la barrière intestinale. En raison de la réduction drastique de la qualité de vie des patients atteints de MII, le besoin d’obtenir des diagnostics rapides est urgent.

Santé

Actuellement, le diagnostic de la MII dépend de l’évaluation de paramètres indirects comme les marqueurs généraux de l’inflammation du plasma et des selles. L’évaluation des patients est limitée à des méthodes très invasives, comme la biopsie, ou à des moyens qualitatifs, comme l’IRM et la colonoscopie à microcapsule. Être capables d’évaluer les lésions de la paroi intestinale, caractéristique d’une maladie précédant la MII connue comme hyperperméabilité intestinale («leaky gut syndrome» ou LGS), faciliterait le traitement précoce et améliorerait les résultats pour les patients. Une évaluation non invasive des lésions intestinales En conditions physiologiques, les cellules intestinales forment une barrière physique aidant les intestins à contrôler étroitement tous les processus d’absorption. Chez les patients atteints de LGS et de MII, ces connexions cellulaires se perdent, mettant en danger le contrôle de l’échange des produits de la digestion et permettant aux bactéries et aux produits toxiques de pénétrer dans la circulation sanguine. Afin d’aider la prise de décisions cliniques, le projet PermeAbility, financé par l’UE, a développé un nouveau test propriétaire pour mesurer la perméabilité intestinale, un paramètre essentiel dans la détermination de l’intégrité et du fonctionnement normal des intestins. «L’idée consistait à développer un test non invasif qui pourrait permettre d’identifier les patients à risque élevé de MII», explique João Silva, coordinateur du projet. Le test PermeAbility utilise une molécule qui est totalement sûre et qui n’interagit biologiquement avec aucune partie de l’appareil digestif lorsqu’elle est ingérée. S’il existe des lésions sur la paroi intestinale, la molécule atteindra la circulation sanguine et sera éliminée par l’urine en six heures. Les analyses urinaires pour détecter la présence du composé ingéré fournissent une mesure très sensible pour évaluer de manière précise l’importance de la perméabilité intestinale. Cette valeur est proportionnelle à l’existence de lésions intestinales. Même si la validation clinique est en attente, les modèles précliniques ont fourni des résultats prometteurs en ce qui concerne l’efficacité du test. Par l’utilisation d’animaux dotés de différents degrés de perméabilité intestinale, l’équipe a pu identifier des lésions intestinales tout en démontrant la sécurité du produit. L’avenir du test PermeAbility Selon M. Silva, la réussite la plus significative du projet a été l’application d’un plan stratégique pour la certification et l’autorisation de mise sur le marché, en raison des caractéristiques que le test PermeAbility partage à la fois avec les médicaments et les dispositifs. Après avoir surmonté les défis réglementaires concernant la classification du produit, les partenaires ont élaboré une stratégie commerciale et cherchent actuellement des fonds d’investissement. La sensibilité élevée et la nature non invasive du test, ainsi que sa mise en œuvre conviviale et facile, mettent en avant les avantages du test par rapport aux méthodologies existantes. Plus important encore, son faible coût est une caractéristique intéressante qui contribuera à son inclusion dans la batterie de tests de routine dans le cadre des programmes nationaux de santé. Dans le monde entier, il existe plus de 1,9 milliard de personnes présentant un risque de lésions précoces et 4 millions de patients atteints de MII qui ne sont toujours pas diagnostiqués. Parallèlement, 35 % des chirurgies intestinales sont évitables et représentent un lourd fardeau pour le domaine de la santé. «Le test est un outil excellent pour dépister, diagnostiquer et surveiller la survenue et l’évolution de la maladie», poursuit M. Silva. Étant donné qu’il peut détecter des microlésions, il est possible de diagnostiquer un dysfonctionnement intestinal à un stade très précoce, avant le développement de la MII. Le test PermeAbility constitue une solution innovante pour mesurer directement les lésions caractéristiques de la LGS et de la MII, afin de minimiser les coûts évitables des interventions chirurgicales. Surtout, la détection de la maladie à un stade précoce contribuera à un traitement préventif ou thérapeutique rapide, réduisant ainsi l’évolution de cette maladie chronique qui constitue l’un des problèmes des pays occidentalisés.

Mots‑clés

PermeAbility, test, maladie inflammatoire de l’intestin (MII), hyperperméabilité intestinale (LGS), perméabilité intestinale, urine

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application